En Égypte, des milliers de médecins manifestent contre la police | Le Quotidien du Médecin
Brève

En Égypte, des milliers de médecins manifestent contre la police

15.02.2016

Des milliers de médecins égyptiens ont participé vendredi à un rassemblement autour du siège de leur syndicat au Caire, pour protester contre l'agression par la police de deux confrères dans un hôpital public le mois dernier.

Le syndicat des médecins avait lancé un appel à la tenue d'une «journée de la dignité » après que deux praticiens de l'hôpital al-Matriya (dans le nord-est du Caire) eurent été frappés le 28 janvier par neuf policiers pour avoir refusé d'établir un rapport médical mensonger.

Les neuf policiers ont été entendus par le parquet qui a décidé jeudi de ne retenir aucune charge contre eux.

Cette annonce a provoqué la colère des médecins dont quelques milliers ont investi le siège et les environs de leur syndicat près de la place Tahrir.

En signe de protestation, « le syndicat a décidé de continuer à soigner les patients, mais gratuitement, jusqu'à ce que les policiers soient traduits en justice. Nous ne voulons pas que les malades soient affectés », par le mouvement de protestation, a affirmé à l'AFP le président du syndicat, le Pr Hussein Khairi.

Les médecins se plaignent de ne pas pouvoir exercer en sécurité, surtout dans les établissements publics.

« Il est regrettable que la police, qui est censée nous protéger, s'en prenne à nous », a déploré le Dr Najat Abdel Ghani, médecin présente à la manifestation.

Les agressions des membres des forces de l'ordre contre des civils se sont multipliées dernièrement en Égypte.

Mardi, un tribunal égyptien a condamné un policier à huit ans de prison pour avoir battu à mort un vétérinaire en détention.

Avec AFP
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add
obamacare

Enquête chez les psys françaisEt si Donald Trump était fou ? Abonné

Faut-il « psychiatriser » Donald Trump ? Oui, répondent en chœur les spécialistes interrogés par « le Quotidien », en s’appuyant sur les critères du DSM 5. Surfant sur les frustrations des électeurs, comme d’autres politiques en Europe, le candidat des Républicains à la présidence du pays le plus puissant du monde flirte même avec la folie, diagnostiquent-ils, sans exclure le risque d’un passage... Commenter

Des anticorps protecteurs potentiels pour les femmes enceintesVers un vaccin universel contre la dengue et le Zika Abonné

Des Français de l'institut Pasteur et du CNRS en collaboration avec une équipe internationale ont étudié les réactions croisées entre la... Commenter

Le temps de travail est à l'origine de nombreuses tensions dans les hôpitaux, selon un syndicat de PH

ph

Le Syndicat national des praticiens hospitaliers anesthésistes-réanimateurs élargi (SNPHAR-E), membre de l'intersyndicale Avenir... 2

Médicaments, alcool : une enquête de l'Ordre révèle la souffrance des jeunes médecins

fac

Après la grande consultation de l'automne 2015, au cours de laquelle l'Ordre avait recueilli les avis de 35 000 praticiens sur l'avenir du... 8

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter