Prothèses auditives : l'Autorité de la concurrence enquête sur la politique des prix
Brève

Prothèses auditives : l'Autorité de la concurrence enquête sur la politique des prix

Betty Mamane
| 11.02.2016

Sur les 4,4 millions de personnes appareillables en France, seules 1,5 million d'entre elles sont équipées d'audioprothèses. Un chiffre qui correspond à un taux d'équipement de 32 % contre 41 % au Royaume-Uni et qui alerte l'Autorité de la concurrence. Cette dernière « constatant le sous-équipement des Français en audioprothèses et les prix élevés des appareillages » a annoncé mercredi avoir ouvert une enquête « pour évaluer la situation de la concurrence dans le secteur et identifier les éventuels obstacles à une baisse des prix ». L'Autorité, qui prévoit de rendre son avis en décembre, souhaite interroger l'ensemble des acteurs du secteur : fabricants, intermédiaires, distributeurs, prescripteurs et consommateurs. Selon elle, parmi les causes invoquées pour expliquer ce sous-équipement, le prix des appareils est régulièrement avancé. 

Une audioprothèse coûte en moyenne 1 550 euros l'unité, un prix qui comprend l'achat et le suivi du patient durant les 5 années qui suivent. « Ce montant peut constituer un frein à l'achat d'autant que les remboursements de l'Assurance-maladie et des complémentaires santé demeurent faibles en France, le reste à charge s'élevant à 1 100 euros par oreille en moyenne », note l'Autorité. Elle se penchera notamment sur la concurrence entre fabricants, 4 d'entre eux se répartissant plus de 80 % du marché mondial. Elle se demande aussi si la marge des 3 065 audioprothésistes en France est « justifiée », et si le numerus clausus qui limite le nombre de praticiens dans le pays est « pertinent »

Selon une étude publiée en septembre par l'association de défense des consommateurs UFC-Que Choisir, seule une personne sur quatre ayant une déficience auditive s'équipe d'une audioprothèse, et 2,1 millions de personnes y renoncent pour des raisons financières. En décembre, le syndicat national des audioprothésistes (Unsaf) avait appelé l'Assurance-maladie à mieux rembourser les prothèses auditives en échange de « tarifs négociés »

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
GERARD S Pharmacien 13.02.2016 à 15h20

« Les grosses compagnies se partagent les marchés en s'alignant sur des prix surévalués avec un service que de petites structures rendent aussi bien avec des audioprothésistes compétents
Il faut fai Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Hollande jette l'éponge, que va faire Touraine ?

hollande

François Hollande a créé la surprise jeudi 1er décembre en annonçant qu'il ne briguerait pas un second mandat à l'Élysée. Mais avant de... 23

Les amants diaboliques à l'italienne : un médecin et une infirmière accusés d'une dizaine de meurtres à l'hôpital

Laura Taroni

Soupçonnés d'avoir assassiné plusieurs patients en fin de vie, Leonardo Cazzaniga médecin anesthésiste, et sa maîtresse, Laura Taroni, de... Commenter

Plus de 2 300 personnes ont bénéficié d'une PreP depuis sa prise en charge à 100 % en janvier

prep

La ministre des Affaires sociales et de la Santé et des Marisol Touraine a une nouvelle fois défendu le traitement préventif contre le sida... 1

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter