Violences sur majeur : le CNOM diffuse une nouvelle version du certificat médical
Brève

Violences sur majeur : le CNOM diffuse une nouvelle version du certificat médical

Coline Garré
| 27.01.2016

Le Conseil national de l'Ordre des médecins (CNOM) met en ligne une nouvelle version du certificat médical initial en cas de violences sur personne majeure, élaboré en concertation avec un groupe de médecins et la Mission interministérielle pour la protection des femmes (MIPROF).

« L'établissement de ce certificat fait partie des missions du médecin », rappelle la notice explicative, « et le praticien sollicité par une victime ne peut s'y soustraire. » En se conformant au modèle proposé, le praticien n'encourt aucune sanction disciplinaire, lit-on ensuite. La mésaventure d'une sage-femme, conduite devant les instances disciplinaires de son Ordre, à la suite de l'émission d'un certificat, avait ému les soignants en mai 2015.

Le modèle de certificat met bien en évidence le mode déclaratif des doléances et propose un cadre clair pour décrire les signes cliniques des lésions et les signes neurologiques, sensoriels et psychocomportementaux constatés, sans que le médecin ait à se prononcer sur la réalité des violences, leur caractère intentionnel, ou la responsabilité d'un tiers. Notice et certificat précisent que l'évaluation de l'incapacité totale de travail est facultative, et pourra être fixée ultérieurement par un médecin légiste sur la base des signes décrits.

Ces documents rappellent, du reste, que le médecin doit délivrer conseils et informations aux patientes victimes, et les inviter à appeler le 3919 et à se tourner vers les associations de proximité. Le CNOM renvoie enfin sur le site stop-violences-femmes.gouv.fr.

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
Nathan Médecin ou Interne 27.01.2016 à 22h41

«  Peut on ou pas reporter l'identité de l'auteur désigné des faits dans le paragraphe Doléances . Ce n'est pas clair dans la notice explicative . Jusqu'alors la désignation d'un tiers n'était pas au Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Épilepsie : l'ANSM alerte sur le risque de décès liés à l'utilisation hors AMM du Prodilantin

ansm

L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) met en garde les médecins des services d'urgence, de... 2

Calomniée mais confortée, l'interne Sabrina Ali Benali s'explique

Sabrina Ali Benali

Sa vidéo postée sur Facebook le 11 janvier a été vue 11 millions de fois. Un record. L’interne Sabrina Ali Benali y interpelle la ministre... 67

Primaire à gauche : pleins feux sur la santé, la protection sociale et les mutuelles !

debat

Jeudi soir, la première demi-heure du troisième débat de la primaire à gauche a montré à quel point la santé et la protection sociale sont... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter