Perturbateurs endocriniens : Ségolène Royal demande à l’ANSES d’expertiser de nouvelles substances
Brève

Perturbateurs endocriniens : Ségolène Royal demande à l’ANSES d’expertiser de nouvelles substances

Coline Garré
| 18.12.2015

Au lendemain de la condamnation de la commission européenne par Cour de justice de l’Union Européenne, la ministre de l’Écologie Ségolène Royal se tourne à la fois vers l’Europe et la France pour renforcer la législation sur les perturbateurs endocriniens.

La CJUE reproche à la commission de n’avoir pas spécifié avant décembre 2013 les critères scientifiques d’identification des perturbateurs endocriniens dans les biocides.

Ségolène Royal adressera dans les prochains jours un courrier à la Commission européenne pour l’enjoindre à adopter cette définition en urgence, de laquelle dépendent plusieurs règlements européens.

Elle demande en parallèle à l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) d’«expertiser une nouvelle vague de substances susceptibles d’être perturbatrices endocriniennes ou qui sont utilisées en substitution de perturbateurs endocriniens, afin de vérifier l’innocuité ou les risques de ces substances ».

Parmi ces substances figurent l’homosalate (utilisé comme filtre UV dans des produits cosmétiques et d’hygiène), le triclocarban (conservateur pour détergents et peintures), le tin sulphaten (traitement de surface des métaux), le dicyclopentadiene (pour la fabrication de substances chimiques), et deux substituts de PE : le RDP (retardateur de flamme) et le TMBPF (substitut du bisphénol A dans les matériaux en contact alimentaire) précise le ministère.

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
Hervé M Médecin ou Interne 18.12.2015 à 22h44

«  Dans son livre "Complot mondial contre la santé", horriblement détaillé, Claire Severac nous rappelle que l'auteur du "Codex alimentarius" régissant l'incorporation de substances chimiques dans les Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

L'ordonnance très libérale de la patronne de l'iFRAP pour « sauver la santé »

Agnès Verdier-Molinié

Agnès Verdier-Molinié ne manque pas d'idées. La directrice de la Fondation iFRAP, think tank libéral qui étudie l’efficacité des politiques... 6

Des médecins de Pau pétitionnent contre les pénalités visant les patients « hors parcours »

petition

« Nous demandons un moratoire pour stopper les sanctions financières dont sont victimes les patients ne trouvant pas de médecin traitant. »... 1

Création d'un modèle miniature d'appareil reproducteur féminin

Woodruff Lab

Une équipe de l’université Northwestern (Illinois, États-Unis) a développé un appareil reproducteur féminin miniature, et l'a présenté dans... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter