URPS Île-de-France : le Syndicat des médecins de Paris lâche la CSMF pour soutenir la FMF
Brève

URPS Île-de-France : le Syndicat des médecins de Paris lâche la CSMF pour soutenir la FMF

Christophe Gattuso
| 28.09.2015

Le divorce est consommé entre le Syndicat des médecins de Paris (SMP) et la CSMF d’Île-de-France.

Le Dr Bernard Huynh, président du SMP, appelle les médecins libéraux franciliens à voter en faveur de la FMF lors des prochaines élections professionnelles. Jusqu’à présent le SMP soutenait traditionnellement la CSMF mais il revendique désormais des « divergences de forme et de fond » pour expliquer son choix.

Sur la forme, le Dr Huynh déplore que plusieurs « militants actifs de la CSMF 75 », dont lui-même, aient été écartés « sans débat » des listes CSMF en Île-de-France « au profit de transfuges souvent venus d’autres syndicats aux orientations inverses ». En juin déjà, le SMP avait regretté l’ouverture de la liste confédérale francilienne à quelques généralistes de SOS Médecins, adhérant à Union Collégiale.

Sur le fond, le gynécologue-obstétricien reproche à la CSMF « l’abandon de Gérard Maudrux (...), l’abandon des médecins accusés par les caisses sur la base de l’avenant n°8, la mollesse du refus du tiers payant généralisé ». Le SMP invite à voter pour la FMF, « qui a prouvé sa capacité réelle à refuser les accords injustes pour les médecins ».

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
Anne-Claire M Médecin ou Interne 28.09.2015 à 22h58

« Coup de tonnerre dans un ciel serein... »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Emmanuel Macron veut doubler le nombre de maisons de santé d'ici à 2022

macron

Emmanuel Macron a dévoilé ce vendredi le cadrage économique et budgétaire de son projet présidentiel, promettant 60 milliards d'euros... 17

Successeur, recrutement : des médecins ou des communes s'en remettent à Facebook

successeur

Quand les généralistes ne savent plus à quel saint se vouer pour trouver un successeur, ou quand des maires ne trouvent pas la perle rare... Commenter

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans-1

Le Syndicat national des pédiatres français (SNPF) demande l'instauration de consultations obligatoires de dépistage et de prévention aux... 12

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter