Un essai clinique sur un traitement contre Ebola stoppé faute de patients
Brève

Un essai clinique sur un traitement contre Ebola stoppé faute de patients

04.02.2015
  • 1423071049583892_IMG_146971_HR.jpg

Le comité de suivi de l’essai clinique, financé par le Wellcome Trust anglais, sur l’efficacité du brincidofovir dans la prise en charge des infections par le virus Ebola a pris la décision mardi de suspendre l’enrôlement de nouveaux patients et de stopper définitivement l’expérimentation.

Cette décision est motivée par la chute importante des nouvelles contaminations au Liberia. Entre le 19 et le 25 janvier, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) n’a en effet dénombré que quatre nouveaux cas, confirmant le reflux de la maladie en Afrique de l’Ouest et la probable fin prochaine de l’épidémie. Le 30 janvier dernier, l’entreprise Chimerix, qui a mis au point le brincidofovir, avait déjà annoncé qu’elle se retirait de tous les essais cliniques de ce médicament dans le traitement d’Ebola, afin de se concentrer sur ceux concernant les infections par le cytomégalovirus et les adénovirus, les deux autres cibles du brincidofovir.

L’essai clinique mené au Liberia était réalisé conjointement par des chercheurs de l’Université d’Oxford, des scientifiques libériens et le personnel de Médecins sans frontières. Le brincidofovir fait partie des sept traitements expérimentaux envisagés par l’OMS comme pouvant avoir un intérêt dans le traitement des infections par le virus Ebola.

En Guinée, l’essai français sur l’efficacité du favipiravir dans la prise en charge précoce des patients infectés par le virus Ebola a lui pu être mené à bien. Lors de leur rencontre avec le président de la République François Hollande, le responsable de la task force Ebola, le Pr Jean François Delfraissy, et le président de l’INSERM, le Pr Yves Lévy ont affirmé que le traitement a pu être administré à 80 malades, avec « des résultats encourageants ».

Damien Coulomb
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
05.02.2015 à 00h43

« Et en Sierra Leone, il en reste des malades ... (!) »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Enquête Ifop pour « le Quotidien »Sondage exclusif : Fillon et Macron en tête des intentions de vote des médecins

Enquête Ifop pour « le Quotidien » - Sondage exclusif : Fillon et Macron en tête des intentions de vote des médecins-0

Bien moins enclins à l’abstention que l’ensemble des Français, les médecins libéraux s’avèrent polarisés par la droite de François Fillon... 40

Hypercholestérolémie : la HAS recommande d'utiliser l'outil SCORE en prévention primaire entre 40 et 65 ans

CHOLESTEROL

La Haute Autorité de Santé (HAS) publie aujourd'hui 3 fiches mémo « afin de guider les professionnels de santé sur la manière d'appréhender... 4

Au congrès de la médecine générale, une pétition pour un DES à 4 ans !

Le collège de la médecine générale a lancé une pétition pour porter le diplôme d'études spécialisées (DES) de trois à quatre ans. L'annonce... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter