SEP et vaccination contre hépatite B : « Rien de nouveau », répond l’ANSM
Brève

SEP et vaccination contre hépatite B : « Rien de nouveau », répond l’ANSM

09.12.2014

Interrogée sur la publication du Dr Dominique Le Houézec qui concerne l’augmentation de l’incidence des scléroses en plaques (SEP) après la politique vaccinale contre l’hépatite B menée en 1994, l’Agence du médicament et des produits en santé (ANSM) estime « qu’il n’y a rien de nouveau ». « Nous analysons tous les signaux de pharmacovigilance avec l’aide des centres régionaux qui remontent les données vers notre base nationale, explique le Dr Nicolas Ferry (direction produits Biovac, vaccins et des médicaments dérivés du sang) et nous estimons qu’il n’y a pas lieu de rouvrir le dossier. Depuis que l’on vaccine les nourrissons, nous n’avons pratiquement aucun signal, la courbe reste plate. Et c’est d’ailleurs ce que l’on observe dans la publication du Dr Le Houézec ».

Selon l’Agence, cette étude ne fait donc que reprendre des données historiques. « Depuis 17 ans c’est la même revendication, mais de notre côté, il n’y a aucun argument de pharmacovigilance nouveau », réaffirme le Dr Nicolas Ferry.

En revanche, l’incidence de l’infection par le virus de l’hépatite B a très nettement diminué et « grâce aux études menées à Taïwan où la population a été vaccinée très tôt et à large échelle, plus personne ne conteste le fait que la vaccination est le meilleur moyen pour faire baisser les complications post-hépatitiques, notamment le cancer du foie », assure le Dr Ferry.

Dr A. T.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 10 Commentaires
 
12.12.2014 à 00h21

« Sur le Vidal. Essayez de vacciner contre l hépatite B ou tout autre vaccin légèrement vivant sur les bords autant qu'on puisse parler de voe chez ces pathogènes , un sujet atteinte SEP vous y lirez Lire la suite

Répondre
 
10.12.2014 à 02h42

« Car en France aussi les soignants globalement gobent ce que disent les laboratoires. On nous a parlé de transmission par la salive en maternelle par des enfants de drogués ... C'est documenté ça ?
P Lire la suite

Répondre
 
11.12.2014 à 03h02

« Ce n'est mieux que rien si le vaccin n entraînait pas quelques désordres sur les cellules dendritiques .
Primum non nocere.
Le caoutchouc ou le polyéthylène n'ont pas les mêmes inconvénients au bout Lire la suite

Répondre
 
10.12.2014 à 15h04

« "On nous a parlé de transmission par la salive en maternelle par des enfants de drogués" : c'est loin d'être le motif principal, des vaccinations précoces ! Renseignez-vous. Pour le reste, c'est thé Lire la suite

Répondre
 
10.12.2014 à 02h36

« A la classique question qui tue le débat en persifflant avec les laboratoires : pourquoi que en France ?
Parce que c'est le seul cas où on a vacciné à l école toute une génération sans tenir compte Lire la suite

Répondre
 
10.12.2014 à 15h02

« Hypothèses. »

Répondre
 
10.12.2014 à 02h31

« Quand je dis voilà la vérité entendez voilà une hypothèse plus crédible que les incantations du déni de la part des oies blanches face à une réalité incontournable car de deux choses l'une : soit on Lire la suite

Répondre
 
10.12.2014 à 15h00

« Pas très claire ni étayée votre argumentation. »

Répondre
 
10.12.2014 à 02h24

« Au lieu de se réfugier derrière le biais d'une sur déclaration des cas à cause de l'apparition concomitante de l'irm, on ferait mieux d'admettre cette évidence que le vaccin a une responsabilité fai Lire la suite

Répondre
 
10.12.2014 à 14h59

« Sur quoi vous basez-vous pour ces affirmations ? »

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Hollande jette l'éponge, que va faire Touraine ?

hollande

François Hollande a créé la surprise jeudi 1er décembre en annonçant qu'il ne briguerait pas un second mandat à l'Élysée. Mais avant de... 20

Les amants diaboliques à l'italienne : un médecin et une infirmière accusés d'une dizaine de meurtres à l'hôpital

Laura Taroni

Soupçonnés d'avoir assassiné plusieurs patients en fin de vie, Leonardo Cazzaniga médecin anesthésiste, et sa maîtresse, Laura Taroni, de... Commenter

Plus de 2 300 personnes ont bénéficié d'une PreP depuis sa prise en charge à 100 % en janvier

prep

La ministre des Affaires sociales et de la Santé et des Marisol Touraine a une nouvelle fois défendu le traitement préventif contre le sida... 1

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter