Prélèvements avec limitation ou arrêt des traitements : la 1re autorisation va à l’hôpital d’Annecy
Brève

Prélèvements avec limitation ou arrêt des traitements : la 1re autorisation va à l’hôpital d’Annecy

03.12.2014
  • 1417605096568998_IMG_142803_HR.jpg

Le centre hospitalier Annecy Genevois est le premier établissement à avoir signé une convention spéciale à l’agence de la biomédecine (ABM), lui permettant de prélever des organes sur des personnes décédées des suites d’un arrêt cardiaque, après limitation ou arrêt des traitements (LAT). L’information, dévoilée par France Info, a été confirmée par l’ABM.

Cette technique, non pratiquée, mais autorisée de facto en France depuis 2005 (sous l’effet conjugué de la loi Leonetti autorisant l’arrêt des thérapeutiques et du code de santé publique permettant sans restriction les prélèvements d’organes sur personnes décédées d’un arrêt cardiaque ou respiratoire), a été formalisée et encadrée par l’ABM dans un protocole très strict. Élaboré par un groupe de travail réunissant les sociétés savantes de médecine d’urgence, de réanimation et d’anesthésie, le Comité d’éthique, l’Observatoire de la fin de vie et la Société des coordinations hospitalières, celui prévoit notamment « l’étanchéité complète entre l’équipe de réanimation, qui décide et met en œuvre la LAT en accord avec la famille et un intervenant extérieur, et l’équipe de coordination hospitalière de prélèvement, qui gère la procédure du don d’organe », expliquait au « Quotidien » le Pr Olivier Bastien, directeur du prélèvement et de la greffe d’organes et de tissus à l’ABM.

Ce type de prélèvements sera d’abord réservé à quelques sites hospitaliers pilotes, selon l’agence. Chaque hôpital candidat doit signer une convention par laquelle il s’engage à respecter scrupuleusement le protocole. D’autres établissements devraient suivre l’exemple d’Annecy.

C. G.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Temps de travail non respecté : les internes de Marseille mettent en demeure l'AP-HM

aphm

Le Syndicat autonome des internes des hôpitaux de Marseille (SAIHM) a sommé, ce lundi 16 janvier, l'Assistance publique-Hôpitaux de... 1

Légalisation du cannabis : non pour Valls et Montebourg, oui pour les autres candidats à la primaire à gauche

cannabis

Les sept candidats à la primaire de la gauche ont exprimé leurs diverses positions au sujet du cannabis lors du deuxième débat télévisé, le... Commenter

Pourquoi je refuse le tiers payant : le SML édite à son tour une affiche

sml

Le refus de la généralisation du tiers payant obligatoire continue d'inspirer les syndicats de médecins libéraux. Après l'affiche de la... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter