Polémique sur les « sans-dents » : les chirurgiens-dentistes en ont une contre Hollande
Brève

Polémique sur les « sans-dents » : les chirurgiens-dentistes en ont une contre Hollande

04.09.2014

« Monsieur le Président, les "sans-dents" sont intolérables, rendez le sourire aux Français ! »

Les chirurgiens-dentistes libéraux de l’UJCD ont vivement réagi à la lecture d’une anecdote rapportée par Valérie Trierweiler dans « Merci pour ce moment », livre-brûlot sur sa relation avec François Hollande, paru ce jeudi. « Il s’est présenté comme l’homme qui n’aime pas les riches, écrit l’ex-première dame. En réalité, le président n’aime pas les pauvres. Lui, l’homme de gauche, dit en privé : "les sans-dents", très fier de son trait d’humour. »

L’UJCD se dit « choqué » par ce propos prêté au chef de l’État. Le syndicat appelle François Hollande à « mettre un terme à ce scandale sanitaire et social ». Et d’en profiter pour ajouter : « Vous devez prendre la défense de [la] profession et soutenir les chirurgiens-dentistes boucs émissaires faciles d’une situation insupportable […]. Vous devez dénoncer le désengagement permanent de l’assurance-maladie depuis des décennies. Vous savez qu’en trente ans le remboursement des prothèses dentaires par les caisses a été divisé par deux ». De quoi faire grincer un peu plus les dents du président.

A.B.-I.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 2 Commentaires
 
05.09.2014 à 10h12

« Attention au retour de bâton, si les pauvres sont "sans dents" , on risque de reprocher à certains praticiens leurs tarifs prohibitifs!! »

Répondre
 
05.09.2014 à 11h37

« Ce ne sont pas les tarifs qui sont prohibitifs ; ce sont les remboursements qui sont indigents. »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Emmanuel Macron veut doubler le nombre de maisons de santé d'ici à 2022

macron

Emmanuel Macron a dévoilé ce vendredi le cadrage économique et budgétaire de son projet présidentiel, promettant 60 milliards d'euros... 6

Successeur, recrutement : des médecins ou des communes s'en remettent à Facebook

successeur

Quand les généralistes ne savent plus à quel saint se vouer pour trouver un successeur, ou quand des maires ne trouvent pas la perle rare... Commenter

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans-1

Le Syndicat national des pédiatres français (SNPF) demande l'instauration de consultations obligatoires de dépistage et de prévention aux... 5

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter