Mediator : les juges ont bouclé leur enquête dans le volet principal
Brève

Mediator : les juges ont bouclé leur enquête dans le volet principal

02.05.2014

Deux semaines après le décès du fondateur des laboratoires Servier, et après trois ans d’enquête, les juges du pôle santé publique de Paris ont achevé leurs investigations dans le volet principal de l’affaire du Mediator.

Le parquet de Paris a trois mois pour rendre ses réquisitions, une période pendant laquelle les différentes parties peuvent aussi faire des observations. Le ministère public espère rendre son réquisitoire définitif au plus tard fin juin.

Le volet principal de l’affaire porte notamment sur des faits présumés de tromperie, d’escroquerie et de trafic d’influence. 28 personnes ont été mises en examen dont l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM), des dirigeants de Servier, des fonctionnaires, des médecins ou encore une ex-sénatrice. De source judiciaire, on indique que le procès pourrait se tenir dès le premier semestre 2015.

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 3 Commentaires
 
02.05.2014 à 23h20

« On sait très bien d'où proviennent les dérives. Certains ont voulu faire de "l'obésologie" en prescrivant parfois massivement le Médiator, à des posos interdites. Sans compter que ces dames faisaien Lire la suite

Répondre
 
02.05.2014 à 11h45

« Initialement, le Médiateur devait être prescrit comme antihypertriglycéridémie et comme adjuvant dans le traitement du diabétique en surcharge pondérale. D'où proviennent les dérives ? »

Répondre
 
02.05.2014 à 21h09

« J'ai prescrit Médiator à une dizaines de patients, toujours dans ces 2 indications. Et j'ai toujours refusé de le prescrire dans la surcharge pondérale isolée. Je m'en félicite aujourd'hui. Pourtant Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add
ROSP

ROSP : 7 000 euros par généraliste en 2016

Très attendue, la rémunération sur objectifs de santé publique (ROSP) est versée ces jours-ci à près de 91 000 médecins libéraux au titre de 2016. La prime moyenne des seuls généralistes atteint 6 983 euros (+3,4 %). La CNAM dresse un bilan positif de ce système mais a programmé sa mue dans la nouvelle convention. Points noirs : la vaccination et certains dépistages. 3

Marisol Touraine appelle à voter « massivement » pour Emmanuel Macron

touraine

La ministre de la Santé est sortie de son silence à l’issue du premier tour de l’élection présidentielle, dimanche soir. « J’appelle les... Commenter

Macron, l'homme qui rendra le tiers payant « généralisable » et investira 5 milliards dans la santé

macron

Dans notre sondage exclusif, les médecins libéraux avaient placé Emmanuel Macron dans le duo gagnant du premier tour, juste derrière... 6

Le Pen, la candidate qui ne promet « pas la lune » aux médecins et veut supprimer l'AME

le pen

Comme son père était parvenu à le faire en 2002, Marine Le Pen s'est qualifiée au second tour de l'élection présidentielle, où elle sera... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter