Recherche : la justice autorise des internes à siéger au sein d’une commission universitaire à Paris 13
Brève

Recherche : la justice autorise des internes à siéger au sein d’une commission universitaire à Paris 13

25.02.2014

Le tribunal administratif de Montreuil a publié, vendredi 21 février, une décision éminemment symbolique pour les internes en médecine. L’instance a validé les résultats des élections au conseil scientifique de l’Université Paris 13 qui avaient été dans un premier temps annulés par la commission de contrôle des opérations électorales (COCOE), saisie par l’Union nationale des étudiants de France (UNEF) en décembre dernier.

La liste « Doctorants et internes » soutenue par l’ISNI était arrivée en tête du scrutin avec deux sièges sur quatre.

« Ce faisant, le tribunal administratif confirme la légitimité des internes à être électeurs et éligibles au sein des commissions de la recherche des universités françaises », analyse l’Intersyndicat national des internes (ISNI).

L’ISNI souhaite que le ministère de l’Enseignement supérieur, les rectorats et les présidents d’université prennent acte de cette décision de justice et acceptent la participation des internes au sein des commissions de recherche des universités françaises.

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
25.02.2014 à 19h48

« Je ne sais pas comment ils vont faire mais ce qui est sûr que le 1er MARS les cliniques ne prendront plus d'internes surtout à PARIS ! »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Emmanuel Macron veut doubler le nombre de maisons de santé d'ici à 2022

macron

Emmanuel Macron a dévoilé ce vendredi le cadrage économique et budgétaire de son projet présidentiel, promettant 60 milliards d'euros... 17

Successeur, recrutement : des médecins ou des communes s'en remettent à Facebook

successeur

Quand les généralistes ne savent plus à quel saint se vouer pour trouver un successeur, ou quand des maires ne trouvent pas la perle rare... Commenter

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans-1

Le Syndicat national des pédiatres français (SNPF) demande l'instauration de consultations obligatoires de dépistage et de prévention aux... 12

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter