Le sevrage tabagique contre la déprime
Brève

Le sevrage tabagique contre la déprime

17.02.2014

Voilà une nouvelle qui devrait motiver les fumeurs à se sevrer. Et pour cause, arrêter de fumer donnerait le sourire. C’est le constat dressé par une revue de la littérature publié dans le « British Medical Journal ». Les fumeurs étaient âgés de 44 ans en moyenne et consommaient entre 10 et 40 cigarettes par jour. Interrogés avant et après le sevrage tabagique, dans un délai de 6 semaines à 6 mois, les ex-fumeurs étaient moins déprimés, moins anxieux, et moins stressés. Mieux, ils avaient une vision plus positive de la vie que ceux qui n’étaient pas parvenus à arrêter. Un constat qui vient contredire une idée fausse, selon laquelle le tabac aurait des vertus relaxantes. Et qui amène les auteurs à commenter : « Que les fumeurs se rassurent, le sevrage tabagique est associé à des bénéfices sur la santé mentale. »

Taylor, G et coll. Change in mental health after smoking cessation : systematic review and meta-analysis, British Medical Journal 2014

Dr Ada Picard
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
19.02.2014 à 23h48

« "Le sevrage tabagique est associé des bénéfices sur la santé mentale". Alors là chapeau! Plus d'anxiété, moins stressé, moins déprimés!
ON SE FOUT DE QUI? Des médecins généralistes ou psychiatriques Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Emmanuel Macron veut doubler le nombre de maisons de santé d'ici à 2022

macron

Emmanuel Macron a dévoilé ce vendredi le cadrage économique et budgétaire de son projet présidentiel, promettant 60 milliards d'euros... 17

Successeur, recrutement : des médecins ou des communes s'en remettent à Facebook

successeur

Quand les généralistes ne savent plus à quel saint se vouer pour trouver un successeur, ou quand des maires ne trouvent pas la perle rare... Commenter

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans-1

Le Syndicat national des pédiatres français (SNPF) demande l'instauration de consultations obligatoires de dépistage et de prévention aux... 12

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter