Gestion des lits : le mouvement de protestation des urgentistes s’étend
Brève

Gestion des lits : le mouvement de protestation des urgentistes s’étend

03.07.2013

Dans la foulée de SAMU-Urgences de France, l’Association des médecins urgentistes de France (AMUF) demande aux urgentistes de ne plus rechercher de lits d’hospitalisation à partir du 15 octobre 2013, laissant ce travail aux directeurs, responsables de l’admission de ces patients.

« Sceptique » sur les mesures annoncées par Marisol Touraine lors du congrès des Urgences 2013 (dont l’accompagnement de 150 hôpitaux et cliniques par l’ANAP pour améliorer la gestion des lits d’aval), jugées trop lointaines, l’AMUF estime que « seule une injonction claire et rapide de la ministre aux agences régionales de santé (ARS), directeurs d’établissement et présidents de CME pourra répondre à l’urgence de cette problématique ».

Cette mesure devra s’accompagner d’un « moratoire sur les fermetures des lits d’hospitalisation », conclut l’AMUF.

 A. B.-I.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter