Mieux vaut « lâcher du lest » avec les ados obèses
Brève

Mieux vaut « lâcher du lest » avec les ados obèses

25.06.2013

Les adolescents en surpoids ont davantage tendance à développer un comportement alimentaire déséquilibré quand les discussions parentales se focalisent autour du poids, selon une étude de l’université du Minnesota publiée dans le « JAMA Pediatrics ». À l’inverse, quand les mères concentrent leur discours sur le fait de manger sain par rapport à celles n’abordant pas le sujet, les jeunes entament significativement moins de régime restrictif (40,1 % versus 53,4 %) et développent moins de troubles du comportement alimentaire (40,6 % versus 53,2 %).

Quand un parent ou les deux se focalisent sur le poids, la prévalence que les jeunes suivent un régime était plus importante par rapport aux familles dont la conversation se borne à se nourrir sainement (35,2 et 37,1 % versus 21,2 %). L’étude a inclus 2348 adolescents âgés en moyenne de 14,4 ans et 3 258 parents. « Aux parents qui se demandent s’il est bénéfique ou délétère de parler à leurs adolescents des habitudes alimentaires et du poids, les résultats de cette étude indiquent qu’ils devraient orienter la discussion sur la promotion d’un comportement alimentaire sain plutôt que sur le poids et la taille, que l’enfant soit en surpoids ou non », concluent les auteurs.

JAMA Pediatrics, publié en ligne le 24 juillet 2013

 Dr I. D.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

L’ANSES fixe de nouveaux repères pour la consommation alimentaire des adultes

ANSES

L’Agence nationale de sécurité sanitaire, de l’alimentation et du travail (ANSES) publie ce mardi un avis et un rapport qui actualisent les... 1

Les ordonnances du SML pour « soigner » les maux de Valls et Hamon

Après un « examen complet » des programmes des deux candidats arrivés en tête du premier tour de la primaire à gauche, les médecins du SML... 1

AZF, 13 novembre, Nice : les pistes pour améliorer l'accompagnement psychologique des victimes

psy

Alors que le troisième procès AZF s'ouvre ce 24 janvier, le Pr Jean-Philippe Raynaud, chef du service Psychiatrie de l'enfant et de... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter