Un tribunal européen condamne 5 médecins pour trafic d’organes au Kosovo
Brève

Un tribunal européen condamne 5 médecins pour trafic d’organes au Kosovo

29.04.2013

Cinq médecins kosovars ont été condamnés à des peines de prison pour trafic d’organes au Kosovo, par le tribunal de la mission européenne au Kosovo (Eulex), mis en place en 2008 après l’indépendance.

L’urologue Lutfi Dervishi a écopé de la peine la plus lourde, 8 ans de prison, tandis que son fils Arban s’est vu infliger une peine de 7 ans et 3 mois. Trois autres médecins inculpés ont été condamnés à des peines d’1 an avec sursis à 3 ans de prison. Deux derniers inculpés, dont un ancien responsable du ministère kosovar de la Santé, Ilir Rrecaj, ont été acquittés.

Le procès a été ouvert en 2011 pour « criminalité organisée » et « exercice illégal d’activités médicales », selon l’acte d’accusation dressé par le procureur européen Jonathan Ratel. Plus de 30 prélèvements de rein et de transplantations ont été faits illégalement dans la Clinique Medicus, fermée en 2008 lorsqu’éclata le scandale.

Les donneurs recrutés en Europe ou en Asie centrale se voyaient promettre quelque 15 000 euros. Les receveurs étaient prêts à débourser jusqu’à 100 000 euros pour une opération. Plus de 80 témoins ont témoigné devant le panel présidé par un juge polonais. Le procureur a affirmé que « les transplantations illégales d’organes » avaient « indubitablement eu lieu dans la clinique Medicus » et souligné qu’il s’agissait « d’un réseau international de trafic d’organes ».

Le procureur Jonathan Ratel avait demandé la comparution en qualité de témoin du rapporteur du Conseil de l’Europe Dick Marty, auteur d’un rapport en 2010 sur le trafic d’organes présumé organisé par la guérilla indépendantiste kosovare, qui mettait notamment en cause l’ex-chef de la guérilla Hashim Thaçi, actuel premier ministre du Kosovo. Sa demande a été rejetée. Une enquête internationale sur ces faits sera terminée en 2014, a fait savoir le procureur américain chargé du dossier Clint Williamson.

C. G.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Soutien de Fillon, l'ex-PDG d'Axa se défend d'avoir inspiré son programme Sécu

Henri de Castries

C'était un secret de Polichinelle : l'ancien PDG du groupe d'assurance Axa, Henri de Castries, a rendu public ce mardi son engagement clair... 1

Appel à témoignagesTiers payant obligatoire : ça coince ou pas, vos retours d’expérience ?

1/3

Les médecins n’ont plus le choix. L’obligation du tiers payant sur la part remboursée par la Sécurité sociale est devenue effective le 1er... 57

Avec la salle de consommation à moindre risque, « 8 000 injections n'ont pas eu lieu dans l'espace public », dit le Dr Jean-Pierre Lhomme (Gaïa)

salle shoot

Le 17 octobre 2016, s'ouvrait, dans des locaux attenants à l'hôpital Lariboisière (AP-HP), la salle parisienne de consommation à moindre... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter