Mise en garde de la SFR sur l’utilisation au long cours du diclofenac chez les patients cardiovasculaires | Le Quotidien du Médecin
Brève

Mise en garde de la SFR sur l’utilisation au long cours du diclofenac chez les patients cardiovasculaires

02.04.2013

La Société Française de Rhumatologie (SFR) souhaite attirer l’attention sur des études internationales récentes mettant en évidence une augmentation (modérée) du risque d’accident cardiovasculaire avec un anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS), le diclofenac*.

La SFR rappelle que, tenant compte de l’évaluation du rapport bénéfices risques des AINS, il convient de respecter les règles suivantes :

- Les AINS doivent être prescrits à la plus petite dose efficace pour la durée la plus courte possible.

- Compte tenu de leurs effets, la prescription des AINS, et en particulier du diclofenac, doit faire l’objet d’une évaluation particulière chez les patients à risque cardiovasculaire (angor, infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral y compris l’accident ischémique transitoire, artériopathie des membres inférieurs).

- En fonction des données actuelles, le naproxène est l’AINS de choix pour un traitement au long cours chez un patient à risque cardiovasculaire (angor, infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral y compris l’accident ischémique transitoire, artériopathie des membres inférieurs).

Vis-à-vis du diclofénac, il est conseillé aux patients actuellement traités par ce médicament de ne pas interrompre par eux-mêmes leur traitement et de se rapprocher de leur médecin pour évaluer l’intérêt de le poursuivre.

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
03.04.2013 à 11h23

« Je suis surpris que l'AINS de choix soit le NAPROXENE, dont la demi-vie d'élimination est entre 13 et 15 heures, alors que les recommandations préconisent un AINS à demi-vie courte, tel le KETOPROFE Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Tabac et grossesse : des effets bien au-delà de la naissance Abonné

enceinte

L'exposition précoce à la nicotine pendant la grossesse entraîne des altérations génétiques étendues qui, des années après la naissance,... 1

Le DPC « offert aux officines privées » ? Des universitaires s'insurgent, la CSMF riposte

dpc

À l'aube d'une énième réforme, le développement professionnel (DPC) aiguise les appétits. À la faveur d'une tribune publiée dans « le Monde ... 8

Un tiers des carabins dopés aux psychostimulants pour réviser

carabins

Un tiers des étudiants et des internes en médecine ont consommé au moins une fois des psychostimulants afin d'améliorer leurs capacités... 1

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter