Erreur de flacon à l’AP-HP : la juge d’instruction confirme le renvoi en procès de 3 personnes
Brève

Erreur de flacon à l’AP-HP : la juge d’instruction confirme le renvoi en procès de 3 personnes

13.03.2013

Le parquet de Paris avait requis en octobre 2012 le renvoi devant le tribunal correctionnel en procès de 3 personnes de l’Assistance-publique Hôpitaux de Paris (AP-HP) dans l’enquête sur la mort d’Ilyès, 3 ans, le 24 décembre 2008 à l’hôpital Saint-Vincent-de-Paul (XIVe arrondissement).

La juge d’instruction Marie-Odile Bertella-Geoffroy a ordonné le renvoi d’un cadre supérieur de santé, et d’un pharmacien pour « faute caractérisée », leur responsabilité dans « le circuit des médicaments défectueux » et « le rangement et le contrôle des médicaments » ayant été retenu.

L’infirmière qui a administré par erreur une perfusion de chlorure de magnésium à Ilyès, ainsi que l’AP-HP en tant que personne morale, sont renvoyés pour « faute simple ». La juge a prononcé un non-lieu pour deux autres infirmières.

L’enfant avait été conduit le 24 décembre au matin au service pédiatrique de Saint-Vincent-de-Paul pour une angine. Il est décédé dans la soirée d’un arrêt cardiaque, après avoir reçu du chlorure de magnésium à la place d’un sérum glucosé.

 C. G.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Emmanuel Macron veut doubler le nombre de maisons de santé d'ici à 2022

macron

Emmanuel Macron a dévoilé ce vendredi le cadrage économique et budgétaire de son projet présidentiel, promettant 60 milliards d'euros... 18

Successeur, recrutement : des médecins ou des communes s'en remettent à Facebook

successeur

Quand les généralistes ne savent plus à quel saint se vouer pour trouver un successeur, ou quand des maires ne trouvent pas la perle rare... Commenter

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans-1

Le Syndicat national des pédiatres français (SNPF) demande l'instauration de consultations obligatoires de dépistage et de prévention aux... 15

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter