Kinés : sur fond de guerre des chefs, l’Ordre inspecté par l’IGAS
Brève

Kinés : sur fond de guerre des chefs, l’Ordre inspecté par l’IGAS

15.02.2013

Depuis mercredi 15 février, le Conseil national de l’Ordre des masseurs-kinésithérapeutes (CNOMK) fait l’objet d’un contrôle de l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS) qui devrait durer « de un à quatre mois », a indiqué Jean-Paul David, président de l’instance nationale depuis août 2011.

« Cette inspection a lieu à la suite des nombreuses allégations de René Couratier, ancien président du CNOMK, qui accuse l’Ordre de dysfonctionnements », explique Jean-Paul David.

La mission diligentée par l’IGAS va vérifier le fonctionnement financier, administratif et disciplinaire de l’Ordre national, de ses 22 bureaux régionaux et de ses 100 conseils départementaux.

Jean-Paul David et René Couratier sont en conflit ouvert à propos de la démission d’office que l’Ordre a imposée en mars 2012 à son ancien président, alors conseiller national suppléant et président du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône.

Depuis le 30 janvier, les deux hommes s’affrontent devant le tribunal administratif de Paris. « Je veux continuer à me battre pour récupérer l’ensemble de mes fonctions ordinales », précise René Couratier, qui dit « croire en la justice de [s]on pays ».

ANNE BAYLE-INIGUEZ
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 2 Commentaires
 
15.02.2013 à 19h22

« Jean-François Dumas est vice-président; le président est Jean-Paul David. Le TA de Paris a jugé la décision de Jean-Paul David illégale, mais ce dernier refuse de reconnaitre le jugement ! »

Répondre
 
17.02.2013 à 17h46

« Le président est bien Jean-Paul David.

Le CNO a pris acte de la décision du TA de Paris. Monsieur Couratier a donc recouvré son mandat de conseiller national suppléant.

Toutefois le tribunal ayant Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Emmanuel Macron veut doubler le nombre de maisons de santé d'ici à 2022

macron

Emmanuel Macron a dévoilé ce vendredi le cadrage économique et budgétaire de son projet présidentiel, promettant 60 milliards d'euros... 18

Successeur, recrutement : des médecins ou des communes s'en remettent à Facebook

successeur

Quand les généralistes ne savent plus à quel saint se vouer pour trouver un successeur, ou quand des maires ne trouvent pas la perle rare... Commenter

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans-1

Le Syndicat national des pédiatres français (SNPF) demande l'instauration de consultations obligatoires de dépistage et de prévention aux... 16

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter