Sécurité routière : 300 décès évitables chaque année par de simples gestes
Brève

Sécurité routière : 300 décès évitables chaque année par de simples gestes

11.02.2013

Malgré de sensibles améliorations ces dernières années, l’accidentalité routière demeure un réel problème de santé publique, rappelle l’Automobile-Club médical de France (ACMF). Selon un bilan provisoire du ministère de l’Intérieur, 3 645 personnes sont mortes sur les routes en 2012. Une baisse de 8 % par rapport à l’année précédente qui correspond à 318 vies épargnées.

Jusqu’à 300 vies supplémentaires pourraient être épargnées si le premier témoin d’un accident intervenait systématiquement. Dans ce contexte, l’Association nationale des étudiants en médecine de France (ANEMF) se mobilise en partenariat avec l’ACMF pour réclamer aux pouvoirs publics la mise en place d’une « courte formation aux premiers secours (de type protéger, alerter, secourir) soit délivrée préalablement à l’examen du permis de conduire ». Pour sensibiliser l’opinion à cette cause, des étudiants en médecine de l’ANEMF ont donné de leur personne en participant à une courte vidéo intitulée « 300 vies » qui illustre cette mortalité routière particulièrement évitable par de gestes simples.

 D. B.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 2 Commentaires
 
12.02.2013 à 10h07

« Vous pouvez : couper la batterie, libérer les voies aériennes ou comprimer une hémorragie si accessible. La loi ne vous oblige pas à prendre pour vous un risque vital, à faire plus que ce que vous s Lire la suite

Répondre
 
11.02.2013 à 18h59

« Comment voulez-vous intervenir sur un AVP dans des véhicules contenant des personnes incarcérées sans matériel, et avec le risque d'avoir un procès si vous faites une erreur ? La seule solution, c'e Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add
ROSP

ROSP : 7 000 euros par généraliste en 2016

Très attendue, la rémunération sur objectifs de santé publique (ROSP) est versée ces jours-ci à près de 91 000 médecins libéraux au titre de 2016. La prime moyenne des seuls généralistes atteint 6 983 euros (+3,4 %). La CNAM dresse un bilan positif de ce système mais a programmé sa mue dans la nouvelle convention. Points noirs : la vaccination et certains dépistages. 3

Marisol Touraine appelle à voter « massivement » pour Emmanuel Macron

touraine

La ministre de la Santé est sortie de son silence à l’issue du premier tour de l’élection présidentielle, dimanche soir. « J’appelle les... Commenter

Macron, l'homme qui rendra le tiers payant « généralisable » et investira 5 milliards dans la santé

macron

Dans notre sondage exclusif, les médecins libéraux avaient placé Emmanuel Macron dans le duo gagnant du premier tour, juste derrière... 6

Le Pen, la candidate qui ne promet « pas la lune » aux médecins et veut supprimer l'AME

le pen

Comme son père était parvenu à le faire en 2002, Marine Le Pen s'est qualifiée au second tour de l'élection présidentielle, où elle sera... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter