Un rapporteur pour la proposition de loi autorisant la recherche sur l’embryon
Brève

Un rapporteur pour la proposition de loi autorisant la recherche sur l’embryon

31.01.2013

Dominique Orliac, députée PRG du lot, a été nommé par la commission des Affaires sociales de l’Assemblée nationale, rapporteur de la proposition de loi tendant à modifier la loi du 7 juillet 2011 relative à la bioéthique. Le texte, adopté par les sénateurs le 4 décembre dernier, vise notamment à substituer au régime actuel « d’interdiction assorti de dérogations », un régime « d’autorisation encadrée » de la recherche sur l’embryon et les cellules souches embryonnaires.

Un projet de recherche pourra être autorisé s’il remplit les quatre conditions suivantes : il doit être « scientifiquement pertinent », avoir « une finalité médicale », « ne pouvoir être conduit qu’avec des embryons humains » et « respecter des garanties éthiques ». La ministre de la Recherche qui défend le texte, avait expliqué au moment du vote du sénat : « Ce texte permettrait d’asseoir notre recherche et de poser des principes clairs, il s’agit d’une avancée majeure, attendue par nos chercheurs. »

Le texte renvoyé en commission des Affaires sociales de l’Assemblée doit être discuté en première lecture dans l’hémicycle. Dominique Orliac, ophtalmologue, présidente du Conseil de l’ordre des médecins du Lot a été, en 2008, secrétaire de la Mission d’information sur la révision des lois de bioéthique.

 Dr L. A.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Emmanuel Macron veut doubler le nombre de maisons de santé d'ici à 2022

macron

Emmanuel Macron a dévoilé ce vendredi le cadrage économique et budgétaire de son projet présidentiel, promettant 60 milliards d'euros... 10

Successeur, recrutement : des médecins ou des communes s'en remettent à Facebook

successeur

Quand les généralistes ne savent plus à quel saint se vouer pour trouver un successeur, ou quand des maires ne trouvent pas la perle rare... Commenter

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans-1

Le Syndicat national des pédiatres français (SNPF) demande l'instauration de consultations obligatoires de dépistage et de prévention aux... 8

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter