L’État condamné pour prise en charge inadapté d’un détenu schizophrène
Brève

L’État condamné pour prise en charge inadapté d’un détenu schizophrène

18.01.2013

L’État a été condamné à verser 12 000 euros à un détenu schizophrène écroué à la maison d’arrêt de Valenciennes (Nord), en réparation du préjudice lié à une « prise en charge inadaptée » de sa maladie et de conditions de détention « contraires à la dignité humaine ». Le détenu, âgé de 26 ans, « est fondé à demander la condamnation de l’État à lui verser une provision d’un montant total de 12 000 euros », indique le juge des référés de la cour d’appel de Douai (Nord) dans une ordonnance rendue le 7 janvier, dont l’AFP a obtenu une copie.

Souffrant de « troubles psychiatriques graves » diagnostiqués cinq mois après son incarcération à la maison d’arrêt de Valenciennes en avril 2011, le détenu prénommé Hakim, condamné à 30 mois de prison, avait été maintenu dans cet établissement jusqu’en août 2012, date de son placement en hôpital psychiatrique. « Le placement prolongé de ce dernier dans une maison d’arrêt destinée à accueillir des détenus en bonne santé révèle une erreur dans la détermination du régime de détention adapté à son état de santé et par la suite une faute dans l’organisation et le fonctionnement du service pénitentiaire », a estimé le juge des référés.

La provision pour réparer « le préjudice né d’une prise en chargé inadaptée » des troubles de santé du détenu a été fixée à 9 000 euros. Le juge a par ailleurs condamné l’État à verser au détenu une provision de 3 000 euros en réparation du préjudice lié aux conditions matérielles de sa détention. « La situation d’Hakim met en lumière la carence des mécanismes existant en aval de la prison pour l’aménagement des peines des personnes souffrant de graves troubles mentaux », a souligné l’Observatoire international des prisons (OIP).

 Dr L. A.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Emmanuel Macron veut doubler le nombre de maisons de santé d'ici à 2022

macron

Emmanuel Macron a dévoilé ce vendredi le cadrage économique et budgétaire de son projet présidentiel, promettant 60 milliards d'euros... 18

Successeur, recrutement : des médecins ou des communes s'en remettent à Facebook

successeur

Quand les généralistes ne savent plus à quel saint se vouer pour trouver un successeur, ou quand des maires ne trouvent pas la perle rare... Commenter

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans-1

Le Syndicat national des pédiatres français (SNPF) demande l'instauration de consultations obligatoires de dépistage et de prévention aux... 16

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter