Remise en cause du rapport bénéfice/risque du tétrazépam (Myolastan et génériques)
Brève

Remise en cause du rapport bénéfice/risque du tétrazépam (Myolastan et génériques)

14.01.2013

Après analyse d’effets secondaires cutanés rares mais graves, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) rappelle que le traitement par décontracturant musculaire est un traitement symptomatique et qu’il existe des alternatives thérapeutiques au tétrazépam dont des prises en charge non médicamenteuses. Quand les spécialités à base de tétrazépam doivent être utilisées, l’ANSM recommande de limiter leur durée d’utilisation au strict minimum. L’ANSM a initié le 20 décembre 2012 une procédure d’arbitrage sur le rapport bénéfice /risque de cette molécule auprès du Comité pour l’évaluation des risques en matière de pharmacovigilance (PRAC) qui devrait statuer dans les meilleurs délais.

Dr A.T.-M.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
1 Commentaire

A la une

add

Santé au travail, médiateurs, coaching : comment Touraine veut « soigner les soignants » dans les hôpitaux

touraine

Attendu depuis des mois par la communauté hospitalière, le plan d'action du gouvernement visant à améliorer les conditions de travail des... 7

Vaccination par les pharmaciens, protection maternité : le budget de la Sécu définitivement adopté

vaccin ph

Le Parlement a adopté définitivement ce lundi, par un ultime vote de l'Assemblée nationale, le PLFSS 2017 (projet de loi de financement de...

Fils de médecins, Macron défend la « révolution » de la santé  Abonné

MACRON

Plutôt qu'un « catalogue d'espoirs déçus », c'est une « vision, un récit, une volonté » que propose Emmanuel Macron dans son ouvrage «...

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter