L’urgentiste Bonnemaison entendu devant l’Ordre des médecins d’Aquitaine
Brève

L’urgentiste Bonnemaison entendu devant l’Ordre des médecins d’Aquitaine

17.12.2012

L’urgentiste bayonnais Nicolas Bonnemaison, mis en examen pour sept cas d’euthanasie sur des patients âgés a été traduit samedi devant la chambre disciplinaire de l’Ordre régional des médecins d’Aquitaine pour avoir violé la loi Léonetti sur la fin de vie, a indiqué son avocat.

La chambre de discipline a mis sa décision en délibéré « sous trois semaines environ » a indiqué Me Benoît Ducos-Ader, et le médecin encourt une sanction pouvant aller de l’avertissement à la radiation. Le médecin, bien que « les pathologies ne présentaient pas de circonstances exceptionnelles, (il) a agi de sa propre initiative, sans collégialité et sans prévenir les familles », a reproché au nom du Conseil national de l’Ordre des médecins le Dr Michel Fillol, selon « Sud-Ouest dimanche », qui a révélé cette audition.

« Je ne revendique pas ce que j’ai fait. Si j’avais une cause à embrasser aujourd’hui, ce serait celle de la compassion pour les mourants », a répondu l’urgentiste mis en examen pour « empoisonnement » de sept malades et placé sous le statut de « témoin assisté » pour un huitième cas.

Me Ducos-Ader a indiqué que son client avait reconnu « des fautes dans le formalisme des obligations de la loi Léonetti » mais « lorsqu’on est seul dans un service devant des gens qui vont mourir, avec la souffrance sur les visages et la famille qui demande autour d’éviter toute souffrance, il faut prendre des décisions », a-t-il estimé. Selon l’avocat, « le formalisme de la loi Léonetti ne correspond plus et il faut changer cette loi ».

Le rapport du Pr Didier Sicard, chargé d’une mission pour « évaluer l’application » de la loi Léonetti sera remis demain au président de la République.

S. H.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Cancer du col de l'utérus : le frottis permet d'éviter 9 cas sur 10

FROTTIS

« Grâce au frottis de dépistage, le cancer du col de l’utérus peut être évité dans 9 cas sur 10 », rappelle l'Institut national du cancer (I... 2

Hamon et Valls, deux candidats qui bousculent les médecins libéraux

hamon valls

Benoît Hamon a créé la surprise ce dimanche en remportant avec 36,3 % des voix le premier tour de la primaire à gauche devant l'ex-Premier... 7

Souffrance des soignants : la plateforme SPS a reçu 250 appels depuis fin novembre, surtout des femmes

sps

La plateforme d'appel* de l'association Soins aux professionnels de santé (SPS), lancée le 28 novembre et présidée par l'ancien patron du... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter