Avenant 8 : après la parution au « JO », les syndicats veillent au grain
Brève

Avenant 8 : après la parution au « JO », les syndicats veillent au grain

11.12.2012

Et maintenant ? Après la publication vendredi dernier de l’avenant 8 au « Journal officiel », deux syndicats signataires donnent le ton sur l’application attendue de ce texte controversé.

Si les spécialistes de l’UMESPE « se félicitent » de cette publication, ils rappellent leur « vigilance sur le respect de tous les éléments de ce contrat par l’assurance-maladie et les complémentaires » santé. Branche spécialisée de la CSMF, le syndicat annonce qu’il continuera sa « politique d’explication du contrat d’accès aux soins et son intérêt pour les médecins libéraux ». Au passage, l’UMESPE tacle « l’attitude anti-conventionnelle » de l’Ordre et « la marginalisation politique » de la Fédération de l’hospitalisation privée (FHP) », opposés à l’avenant 8.

Moins enthousiaste, le Syndicat des médecins libéraux (SML) veut pour autant « assumer cette signature ». Lui aussi d’une « vigilance extrême », le SML va mettre en place « une veille départementale plus "flasher" toute tentative de zèle et de sanctions venant des caisses primaires d’assurance-maladie (CPAM) ». « Droit dans ses bottes », le syndicat du Dr Roger Rua « exigera » aussi des précisions sur certains aspects du texte qui pourraient « laisser penser que c’est le fondement même du secteur à honoraires libres qui est remis en cause ».

 A. B.-I.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Emmanuel Macron veut doubler le nombre de maisons de santé d'ici à 2022

macron

Emmanuel Macron a dévoilé ce vendredi le cadrage économique et budgétaire de son projet présidentiel, promettant 60 milliards d'euros... 18

Successeur, recrutement : des médecins ou des communes s'en remettent à Facebook

successeur

Quand les généralistes ne savent plus à quel saint se vouer pour trouver un successeur, ou quand des maires ne trouvent pas la perle rare... Commenter

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans-1

Le Syndicat national des pédiatres français (SNPF) demande l'instauration de consultations obligatoires de dépistage et de prévention aux... 16

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter