Génériques : la méfiance gagne l’esprit des Français
Brève

Génériques : la méfiance gagne l’esprit des Français

10.12.2012

Selon un sondage réalisé par le groupement de pharmaciens PHR, en 2012 les Français ne seraient plus que 57 % à accepter systématiquement la substitution d’un médicament d’origine, alors qu’ils étaient 62 % à le faire en 2011.

Ces mêmes Français semblent également douter de l’efficacité de ces copies des médicaments princeps. En 2011, ils étaient 77 % à la juger identique, un an plus tard, ils ne sont plus que 72 %. Pire encore, la perception de la sécurité de ces copies baisse de 10 points dans l’esprit des sondés, et passe de 71 % à 61 % d’une année sur l’autre.

Enfin, les Français se montrent critiques vis-à-vis du dispositif du tiers payant contre générique. 46 % d’entre eux estiment qu’il porte atteinte à leur liberté.

 H.S.R.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 2 Commentaires
 
12.12.2012 à 09h36

« De plus en plus de papiers, notamment en provenance des US, montrent que les génériques ne sont pas systématiquement bioéquivalents au princeps. Tromperies, petits arrangements entre amis... Et l'on Lire la suite

Répondre
 
10.12.2012 à 20h14

« A qui profite le crime, les génériques ne font de profit que pour les actionnaires de leurs sociétés ! Qui a investi: les mutuelles, les hommes politiques? Un délit d'initiés quoi!!! Alors qu'il ét Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Emmanuel Macron veut doubler le nombre de maisons de santé d'ici à 2022

macron

Emmanuel Macron a dévoilé ce vendredi le cadrage économique et budgétaire de son projet présidentiel, promettant 60 milliards d'euros... 18

Successeur, recrutement : des médecins ou des communes s'en remettent à Facebook

successeur

Quand les généralistes ne savent plus à quel saint se vouer pour trouver un successeur, ou quand des maires ne trouvent pas la perle rare... Commenter

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans-1

Le Syndicat national des pédiatres français (SNPF) demande l'instauration de consultations obligatoires de dépistage et de prévention aux... 15

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter