En 2012, les jouets du Père Noël sont (presque) au top ?
Brève

En 2012, les jouets du Père Noël sont (presque) au top ?

04.12.2012

La proportion de jouets déclarés non conformes ou dangereux à l’issue d’un contrôle de la Répression des fraudes a continué de régresser en 2012, indique le ministre délégué à la Consommation Benoît Hamon. « Au 15 novembre 2012, les services de la Répression des fraudes ont contrôlé (...) plus de 10 000 références » de jouets, a-t-il déclaré lors d’une visite au laboratoire de test de la DGCCRF et des douanes de Villeneuve-d’Ascq. « Sur ces 700 prélèvements, 14,6 % se sont révélés non conformes », ce qui représente 300 000 jouets retirés du marché ou remis en conformité.

Le taux de jouets non conformes (absence du marquage CE sur l’étiquette ou étiquette en langue étrangère par exemple) ou dangereux dans les produits analysés est en recul continu depuis cinq ans. Il atteignait 35 % en 2007 et encore 18,6 % en 2011, selon les chiffres de la DGCCRF. Ce taux ne porte que sur des jouets saisis par l’administration. Il ne permet donc pas de savoir quelle est la proportion de jouets dangereux sur les étals des commerçants, a précisé le ministre.

Les dangers les plus fréquemment détectés sont le risque d’avaler de petits éléments, la présence de substances chimiques interdites comme les phtalates dans les jouets en plastique, et le risque de s’étouffer, selon la DGCCRF.

S. H.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Emmanuel Macron veut doubler le nombre de maisons de santé d'ici à 2022

macron

Emmanuel Macron a dévoilé ce vendredi le cadrage économique et budgétaire de son projet présidentiel, promettant 60 milliards d'euros... 18

Successeur, recrutement : des médecins ou des communes s'en remettent à Facebook

successeur

Quand les généralistes ne savent plus à quel saint se vouer pour trouver un successeur, ou quand des maires ne trouvent pas la perle rare... Commenter

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans-1

Le Syndicat national des pédiatres français (SNPF) demande l'instauration de consultations obligatoires de dépistage et de prévention aux... 15

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter