À Paris, 300 personnes manifestent pour la sauvegarde de l’Hôtel-Dieu
Brève

À Paris, 300 personnes manifestent pour la sauvegarde de l’Hôtel-Dieu

28.11.2012

Près de 300 manifestants, personnels et usagers sont venus défendre mercredi, à l’appel de la CGT, le maintien du service des urgences de l’Hôtel-Dieu, le plus ancien hôpital de la capitale.

Les manifestants s’opposent au récent vote de la Commission médicale d’établissement (CME) de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) qui avalise la fermeture progressive des urgences de l’Hôtel-Dieu.

Au total, les urgences (ophtalmologiques, médicojudiciaires et médico-chirurgicales) « accueillent 300 malades par jour, elles servent à quelque chose ! Or, ce ne sont pas les médecins qui veulent les fermer mais des personnalités externes », a précisé le Dr Gérald Kierzek, médecin urgentiste à l’Hôtel-Dieu.

« Cette fermeture, ce sont des milliers de malades qu’il faudra basculer sur d’autres sites, tous saturés avec plusieurs heures d’attente pour les malades », a déclaré le Dr Patrick Pelloux, urgentiste au SAMU de Paris.

Plusieurs services ont déjà été transférés à l’hôpital Cochin mais la direction de l’AP-HP ne s’est pas encore prononcée sur la fermeture du service des urgences qui ont accueilli 43 000 patients en 2011.

A. B.-I. (avec l’AFP)
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Plan maladies rares : les associations en appellent aux présidentiables Abonné

accroche evenement

À moins de 2 mois des présidentielles et à 3 mois et demi des législatives, les 210 associations et acteurs de la recherche, rassemblés dans... Commenter

Deux avenants sur l'avantage maternité et la télémédecine soumis à signatureLes « négos » reprennent, la FMF songe à partir Abonné

revel

L'assurance-maladie et les syndicats tenteront de s'accorder, mercredi, sur deux avenants relatifs à l'avantage supplémentaire maternité et... Commenter

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans-1

Le Syndicat national des pédiatres français (SNPF) demande l'instauration de consultations obligatoires de dépistage et de prévention aux... 16

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter