Yasser Arafat exhumé mardi en Palestine pour faire la lumière sur la thèse de l’empoisonnement
Brève

Yasser Arafat exhumé mardi en Palestine pour faire la lumière sur la thèse de l’empoisonnement

26.11.2012
  • 1276195747F_Img224281.jpg

Huit ans après le décès de Yasser Arafat, le 11 novembre 2004 à l’hôpital militaire de Percy (Clamart), sa dépouille va être exhumée mardi à Ramallah (Cisjordanie), en présence d’enquêteurs français et d’experts venus de Suisse et de Russie. Des prélèvements seront effectués dans la journée et les échantillons seront envoyés dans des laboratoires français, suisse et russe. Cette enquête doit permettre d’établir si Yasser Arafat a été empoisonné ou non au polonium, une substance radioactive hautement toxique.

Depuis son décès survenu à l’âge de 75 ans, les rumeurs d’empoisonnement du dirigeant historique palestinien persistent, d’autant plus que son décès n’a pas donné lieu à une autopsie. En juillet dernier, un reportage diffusé par la chaîne d’information Al Jazeera a relancé la polémique. Il y apparaît que l’Institut de radiophysique du centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV) de Lausanne a mis en évidence une « quantité anormale de polonium » dans des échantillons biologiques prélevés sur des effets personnels de Yasser Arafat.

Plainte contre X en France

Sa veuve, Souha Arafat décide alors de porter plainte contre X en France pour assassinat et une information judiciaire est ouverte. Depuis deux ans, une commission d’enquête palestinienne travaille dans l’ombre, avec la conviction qu’Israël serait impliqué dans cet éventuel assassinat.

Les services palestiniens ont posé des conditions concernant l’instruction judiciaire française : « tous les témoignages de Palestiniens doivent être recueillis par le parquet palestinien, en présence des enquêteurs français », a fait savoir le président de la commission d’enquête palestinienne, Taoufiq Tiraoui. Deux mois de discussions auront été nécessaires pour organiser cette exhumation de la tombe d’Arafat située dans l’enceinte de la Mouqaata, le quartier général de la présidence de l’Autorité palestinienne.

D. B (avec AFP)
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

C à 25 euros : les médecins de Romillé encourent 6 mois de non-prise en charge de leurs cotisations sociales

Romillé

Quatre médecins contestataires de Romillé (Ille-et-Vilaine), qui cotent le C à 25 euros depuis février 2016, ont été entendus hier... 25

Bilan des ECNi 2016 : moins de candidats, les jeunes ont cartonné, l'ophtalmo au top !

ecni

La Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (DREES), en partenariat avec le Centre national de gestion... 1

Les gastro-entérologues veulent sensibiliser les Français à la prévention des cancers digestifs

gastro

À l'occasion des Journées francophones d’hépatogastroentérologie et d’oncologie digestive (JFHOD), la Société nationale française de gastro-... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter