Les députés écolos pour une interdiction du bisphénol A au 1er janvier 2014
Brève

Les députés écolos pour une interdiction du bisphénol A au 1er janvier 2014

23.11.2012

Alors que les Sénateurs ont repoussé au 1er juillet 2015, l’interdiction du bisphénol A (BPA) dans les contenants alimentaires, les députés écologistes veulent aller plus loin que la commission des affaires sociales de l’Assemblée qui a dernièrement consenti à ramener la date butoir au 1er janvier 2015. Ces six mois de gagnés ne s’avèrent « pas suffisants » pour les écologistes qui proposeront mercredi prochain lors de l’examen du texte en seconde lecture la date du 1er janvier 2014. « Attendre, c’est faire sciemment prendre des risques aux femmes enceintes et aux nourrissons. Les solutions existent et les auditions des représentants du monde industriel ont montré qu’ils étaient en capacité de fournir dès à présent des substituts au bisphénol », déclare le député écologiste de l’Hérault, Jean-Louis Roumégas. Ce dernier regrette par ailleurs l’introduction par la commission des affaires sociale d’amendements visant à limiter l’interdiction du BPA aux parties en contact direct avec les aliments, « ce qui n’était pas le cas dans le texte adopté par le Sénat ». Dans un communiqué, Jean-Louis Roumégas appelle la majorité « à ne pas céder aux pressions des industriels et à mettre fin au scandale sanitaire du bisphénol A dans les meilleurs délais ». Adoptée en première lecture à l’Assemblée nationale en octobre 2011, la proposition de loi du député PS Gérard Bapt sur la « suspension des conditionnements alimentaires contenant du bisphénol A » a été votée le 9 octobre dernier au Sénat après quelques modifications.

D. B.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Emmanuel Macron veut doubler le nombre de maisons de santé d'ici à 2022

macron

Emmanuel Macron a dévoilé ce vendredi le cadrage économique et budgétaire de son projet présidentiel, promettant 60 milliards d'euros... 10

Successeur, recrutement : des médecins ou des communes s'en remettent à Facebook

successeur

Quand les généralistes ne savent plus à quel saint se vouer pour trouver un successeur, ou quand des maires ne trouvent pas la perle rare... Commenter

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans-1

Le Syndicat national des pédiatres français (SNPF) demande l'instauration de consultations obligatoires de dépistage et de prévention aux... 8

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter