L’alcool atteint l’hippocampe
Brève

L’alcool atteint l’hippocampe

25.10.2012

Entre boire et préserver la santé de son hippocampe, il faut choisir.

Des chercheurs ont étudié les effets d’une consommation d’alcool dans des quantités modérées à importantes chez le rat. Ils trouvent que pour un niveau d’intoxication du rat correspondant à environ 3 à 4 verres chez les femmes et 5 verres chez les hommes, il y a une réduction de 40% du nombre des cellules nerveuses dans l’hippocampe, dont on connaît l’importance dans les processus de mémorisation. Le niveau d’alcool n’est pas suffisant pour altérer les fonctions motrices, ni pour les empêcher les rats de faire un apprentissage par association à court terme. Mais cette réduction importante du nombre des neurones peut avoir des effets sur la plasticité structurale du cerveau adulte.

Neurosciences, 24 octobre 2012.

Dr BÉ. V.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Le Dr Jérôme Cahuzac condamné à trois ans de prison ferme

Cahuzac

L'ancien ministre du Budget Jérôme Cahuzac, qui avait des comptes cachés à l'étranger, a été condamné jeudi à Paris à trois ans de prison... 7

L'espérance de vie en recul en 2015 aux États-Unis, selon les CDC

Longévité

L'espérance de vie des Américains a reculé en 2015, une première depuis 1993 selon un rapport des autorités sanitaires américaines. Un... Commenter

La Guadeloupe inaugure un dispositif d'échocardiographie à distance, une première

Télé-échocardiographie d'île à île

Au CHU de Pointe-à-Pitre, les cardiologues ont le bras long, très long, suffisamment long pour traverser les 30 km de mer qui les séparent... 1

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter