Une proposition de loi PS pour lancer les réseaux de soins mutualistes
Brève

Une proposition de loi PS pour lancer les réseaux de soins mutualistes

17.10.2012

Le groupe socialiste a déposé mardi à l’Assemblée nationale une proposition de loi visant à permettre aux mutuelles de santé de mettre en place des réseaux de soins.

Partant du fait qu’en 2008, 15,4 % des Français ont déclaré avoir renoncé à des soins médicaux pour des raisons financières – surtout les soins dentaires et optiques mal remboursés par la Sécu –, les députés PS ont donc décidé de « favoriser l’accès aux soins », « priorité de la majorité présidentielle ».

La proposition de loi socialiste veut permettre aux mutuelles, « partenaires indispensables pour l’État et l’assurance-maladie obligatoire », « d’instaurer des différences dans le niveau des prestations lorsque l’assuré choisit de recourir à un professionnel de santé membre d’un réseau de soins ou avec lequel les mutuelles ont conclu un contrat ».

Le groupe socialiste souligne qu’il s’agit ainsi de « favoriser une régulation des coûts de santé en vue de maîtriser les restes à charge pour les ménages et le montant des cotisations des complémentaires santé ».

Le dispositif devrait aussi permettre, selon les députés PS, d’« améliorer la qualité de l’offre ».

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
19.10.2012 à 21h25

« Non à l'ingérence des mutuelles, non à la privatisation de l'assurance maladie, non à la perte d'indépendance des médecins, oui au libre choix du médecin par le malade ! »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Emmanuel Macron veut doubler le nombre de maisons de santé d'ici à 2022

macron

Emmanuel Macron a dévoilé ce vendredi le cadrage économique et budgétaire de son projet présidentiel, promettant 60 milliards d'euros... 11

Successeur, recrutement : des médecins ou des communes s'en remettent à Facebook

successeur

Quand les généralistes ne savent plus à quel saint se vouer pour trouver un successeur, ou quand des maires ne trouvent pas la perle rare... Commenter

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans-1

Le Syndicat national des pédiatres français (SNPF) demande l'instauration de consultations obligatoires de dépistage et de prévention aux... 9

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter