Trois mois avec sursis pour un médecin qui filmait sous les jupes
Brève

Trois mois avec sursis pour un médecin qui filmait sous les jupes

03.10.2012

Reconnu coupable d’« atteinte à l’intimité de la vie privée par fixation ou transmission de l’image d’une personne », un médecin généraliste de la Loire a été condamné ce mardi à trois mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Saint-Etienne.

L’homme de 50 ans filmait sous les jupes des visiteuses médicales jusqu’à ce que l’une d’entre elles ayant aperçu une caméra vidéo en fonctionnement fixé sur la chaussure du médecin ne dévoile les faits.

Les enquêteurs ont ensuite retrouvé des images filmées entre janvier et novembre 2009 sous les jupes de huit femmes exerçant l’activité de visiteuse médicale.

Le médecin, qui avait été suspendu pendant un mois par le Conseil de l’Ordre, s’est vu aussi condamné à verser un total de 1 600 euros de dommages et intérêts pour préjudice moral à trois de ses victimes.

L’avocate du praticien a indiqué à l’AFP mardi que son client « avait reconnu cette forme de voyeurisme sans fournir d’explications autres que ses difficultés personnelles du moment ». Elle a aussi précisé que « les images ainsi réalisées, sur lesquelles on ne voit finalement que des jambes n’ont pas été diffusées et qu’elles ne concernent pas ses patientes ».

P. T. (avec AFP)
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
08.10.2012 à 18h53

« Quid de la position du Conseil de l'Ordre ? »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Grippe : l'Ordre réclame la vaccination obligatoire des médecins

bouet voeux

Le Conseil national de l'Ordre des médecins (CNOM) est favorable à une vaccination obligatoire des praticiens contre la grippe, et plus... 89

Bilan en demi-teinte des expérimentations d'alternatives à la PACES

paces

Les alternatives à la première année commune aux études de santé (PACES) expérimentées depuis deux ans dans dix facultés ont entraîné une... 1

Jean-Luc Bennahmias (UDE) : « Il faut reconnaître des médecines différentes » Abonné

Jean-Luc Bennahmias (UDE) : « Il faut reconnaître des médecines différentes »-1

Candidat à la primaire sous les couleurs de l'Union des démocrates et écologistes (UDE), Jean-Luc Bennahmias veut désengorger les urgences... 3

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter