Autoriser les salles de shoot : Le Guen parle d’« une urgence »
Brève

Autoriser les salles de shoot : Le Guen parle d’« une urgence »

29.08.2012

Le député socialiste Jean-Marie Le Guen demande au gouvernement d’autoriser la création de salles d’injection de drogue, dans une interview au « Parisien » daté d’aujourd’hui. « Aujourd’hui, il y a une urgence », déclare l’adjoint au maire de Paris. « La consommation d’héroïne augmente à Paris. Le nombre de seringues utilisées dans les distributeurs automatiques progresse de 7 % au premier semestre 2012 par rapport à la même époque en 2011 et les personnels des associations trouvent davantage de seringues dans les rues », ajoute-t-il. « C’est préoccupant. »« Il faudrait autoriser, comme cela se fait à l’étranger, des salles de consommation de drogue, mais de façon très encadrée », préconise-t-il. L’ancien responsable des questions de santé de l’équipe de campagne du candidat socialiste rappelle que « François Hollande avait fait part pendant la campagne présidentielle de son intérêt pour ce genre d’expérimentation ». Il demande aujourd’hui que le « gouvernement donne son accord pour la mise en œuvre de ces salles de consommation ».

« Je ne suis pas laxiste », se défend le médecin alors que ces dispositifs restent controversés et se sont déjà heurtés à une opposition de l’ex-Premier ministre François Fillon. « Ces structures apporteront plus de sécurité dans les quartiers concernés », affirme Jean-Marie Le Guen en assurant qu’à Paris, « nous sommes prêts à monter très rapidement une ou plusieurs de ces salles ».« Évidemment, l’État ne doit pas fournir la drogue, le deal doit être interdit », souligne-t-il. Les salles de consommation supervisées existent dans plusieurs pays, dont la Suisse et l’Allemagne.

S. H.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
30.08.2012 à 08h53

« Il me semble que certains cantons suisses sont en train d'en fermer ? »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Emmanuel Macron veut doubler le nombre de maisons de santé d'ici à 2022

macron

Emmanuel Macron a dévoilé ce vendredi le cadrage économique et budgétaire de son projet présidentiel, promettant 60 milliards d'euros... 6

Successeur, recrutement : des médecins ou des communes s'en remettent à Facebook

successeur

Quand les généralistes ne savent plus à quel saint se vouer pour trouver un successeur, ou quand des maires ne trouvent pas la perle rare... Commenter

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans-1

Le Syndicat national des pédiatres français (SNPF) demande l'instauration de consultations obligatoires de dépistage et de prévention aux... 5

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter