Contraception d’urgence dans les universités : le décret au « JO »
Brève

Contraception d’urgence dans les universités : le décret au « JO »

27.07.2012

Récemment annoncé par la ministre de la Santé, Marisol Touraine, le décret permettant la délivrance de la contraception d’urgence pour les étudiantes au sein des services universitaires et interuniversitaires de médecine préventive et de promotion à la santé est paru jeudi au « Journal officiel ».

Les étudiantes peuvent désormais se voir délivrer une contraception d’urgence gratuite, à l’instar des collégiennes et des lycéennes. Les services universitaires et interuniversitaires de médecine préventive et de promotion à la santé (SUMPPS et SIUMPPS) « peuvent délivrer tous les médicaments indiqués dans la contraception d’urgence, qu’ils soient à prescription obligatoire ou facultative », indique le décret du ministère des Affaires sociales et de la Santé.

Dans le cas de médicaments à prescription médicale, « ceux-ci sont prescrits et peuvent être délivrés et administrés par un médecin ou une sage-femme », voire un infirmier exerçant dans le service « sur la base de la prescription d’un médecin ou d’une sage-femme ». Qu’il s’agisse de médicaments à prescription médicale obligatoire ou non, dans tous les cas, la délivrance doit être systématiquement « précédée d’un entretien avec le professionnel de santé en vue de s’assurer que l’étudiante est dans une situation correspondant aux utilisations » de ces contraceptifs. « L’entretien permet à l’étudiante de bénéficier d’une information sur l’accès à une contraception régulière, sur la prévention des maladies sexuellement transmissibles et, s’il y a lieu, sur l’intérêt d’un suivi médical », indique le décret en date du 24 juillet.

Pour rappel, un autre décret publié au « Journal officiel » du 19 juillet autorise les pharmaciens à délivrer la pilule pour une année supplémentaire de six mois sur présentation d’une ordonnance de moins d’un an.

 D. B.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Emmanuel Macron veut doubler le nombre de maisons de santé d'ici à 2022

macron

Emmanuel Macron a dévoilé ce vendredi le cadrage économique et budgétaire de son projet présidentiel, promettant 60 milliards d'euros... 18

Successeur, recrutement : des médecins ou des communes s'en remettent à Facebook

successeur

Quand les généralistes ne savent plus à quel saint se vouer pour trouver un successeur, ou quand des maires ne trouvent pas la perle rare... Commenter

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans-1

Le Syndicat national des pédiatres français (SNPF) demande l'instauration de consultations obligatoires de dépistage et de prévention aux... 15

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter