Les généralistes demeurent facilement accessibles à leurs patients
Brève

Les généralistes demeurent facilement accessibles à leurs patients

10.07.2012

La confiance est au beau fixe entre les Français et leur médecin généraliste. Selon une récente étude de TNS Sofres (1), 88 % des patients disent obtenir « facilement un rendez-vous », (« souvent » ou « toujours ») auprès de leur médecin de famille.

Neuf répondants sur dix estiment que leur médecin explique clairement leur diagnostic et 88 % sont satisfaits des informations données sur leur prescription. Une très grande majorité (89 %) dit pouvoir « poser toutes [leurs] questions » à leur généraliste, sans tabou.

4 consultations en moyenne par an

Ils sont 77 % à obtenir « une réponse immédiate en cas de question » posée en dehors des rendez-vous.

L’étude s’attarde aussi sur la fréquence à laquelle les Français, dont 97 % ont déclaré un médecin traitant, se rendent dans un cabinet de médecine générale. Ainsi, 92 % d’entre eux disent avoir consulté au cours des douze derniers mois, quatre fois en moyenne par an pour eux-mêmes et six fois par an pour leurs enfants.

Un Français sur deux a consulté en moyenne quatre fois un spécialiste les douze mois précédant l’enquête. La prise de rendez-vous est alors plus difficile : seuls 54 % indiquent l’avoir obtenu « facilement ».

Les raisons invoquées pour justifier un passage chez le généraliste ou le spécialiste peuvent surprendre. Moins des deux tiers des sondés disent consulter pour se faire prescrire des médicaments (62 %). Trois patients sur quatre demandent un rendez-vous pour « des conseils ou un avis ».

Et plus d’un quart des Français (28 %) reconnaît que certaines de leurs visites chez le médecin, généraliste ou spécialiste, n’étaient finalement pas nécessaires.

(1) Réalisée sur Internet pour Mondial Assistance, du 25 avril au 3 mai 2012, auprès d’un échantillon de 1 006 personnes représentatives de la population française.

 A.B.-I.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
12.07.2012 à 09h50

« "Et plus d’un quart des Français (28 %) reconnaît que certaines de leurs visites chez le médecin, généraliste ou spécialiste, n’étaient finalement pas nécessaires" seulement après avoir été éclairé Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Présidentielle : ces propositions qui agacent le secteur

100%

Le grand oral sur la santé et la protection sociale de cinq candidats à la présidentielle, organisé mardi par la Mutualité française, a... 3

Assises parisiennes de la santé : défibrillateurs, santé sexuelle, jeunes médecins... un florilège de propositions

Assises parisiennes de la santé : défibrillateurs, santé sexuelle, jeunes médecins... un florilège de propositions-1

Après dix mois de débats, une cinquantaine d’évènements réunissant plus de 2 000 personnes et une « importante » concertation sur Internet,... Commenter

« Chez nous » ou la stratégie de dédiabolisation du FN incarnée par un médecin

film

Le nouveau film de Lucas Belvaux, co-écrit avec l'écrivain Jérôme Leroy (auteur du roman « Le Bloc » et habitant du Nord), raconte... 3

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter