Brève

L’ex-directeur de Sciences Po a succombé à une crise cardiaque

31.05.2012
favoritePrint

Deux mois après le décès de Richard Descoings à New York, le médecin légiste de la ville a annoncé hier que l’ex-directeur de Sciences Po était mort d’une crise cardiaque. « Nous sommes arrivés à une conclusion sur les raisons de sa mort, il est mort de causes naturelles, d’une crise cardiaque », a indiqué la porte-parole du médecin légiste Ellen Borakove. Sur le certificat de décès de Richard Descoings, ses services ont précisé « maladie cardiaque d’hypertension », a-t-elle ajouté.

Richard Descoings, 53 ans, avait été retrouvé mort le 3 avril dans une chambre d’hôtel à New York, où il était descendu pour assister à un symposium d’universitaires. Une première autopsie immédiatement après son décès n’avait pas été jugée concluante et les services du médecin légiste de New York avaient annoncé qu’ils allaient procéder à des examens toxicologiques et de tissus. Ils avaient d’abord affirmé que les résultats de ces examens seraient connus à la mi-avril, puis début mai. Ellen Borakove a estimé que le délai n’était « pas inhabituel », car certains tests pouvaient notamment conduire à en recommencer d’autres. La question de la succession de M. Descoings à la tête de Sciences Po n’est pas encore réglée.

S. H.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add
Démission du directeur de l’AP-HM : « Si j’avais eu le sentiment d’être davantage soutenu... »-1

Démission du directeur de l’AP-HM : « Si j’avais eu le sentiment d’être davantage soutenu... »

La démission soudaine du directeur général de l’Assistance publique-Hôpitaux de Marseille (AP-HM), Jean-Jacques Romatet, a résonné comme un coup de tonnerre dans un contexte local tendu de fronde médicale et sociale contre le... Commenter

Prostitution : associations et gouvernement s’offusquent du rétablissement du délit de racolage

Les associations et la ministre de la Santé, Marisol Touraine, dénoncent l’adoption par un Sénat, marqué à droite, de la proposition de loi... 2

Dans la ville rose, des médecins voient rouge et s’adressent à Catherine Lemorton

À l’appel de la CSMF 31, plusieurs syndicats ont déposé mardi une motion commune contre la loi de santé à la permanence de la députée social... 7

Loi de santé : suivez les débats au fil de l'eau

Loi de santé : suivez les débats au fil de l'eau-1

Les députés ont entamé mardi 31 mars l'examen du projet de loi de santé de Marisol Touraine. Votes, réactions des politiques, des médecins... Commenter

Tiers payant imposé, temps médical perdu, méthode : les radicaux de gauche épinglent Touraine

Ophtalmologiste et députée du Lot, Dominique Orliac.

Ce n’est pas une entaille dans la majorité mais une mise en garde assez directe sur la méthode et sur le fond. Lors de la discussion... 14

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

loisirs

Festival, Voyage, Restaurant... Retrouvez tous les choix de la rédaction

Consulter