Brève

Sang de cordon : le Conseil constitutionnel valide la loi

23.05.2012
favoritePrint

Le Conseil constitutionnel a jugé conforme à la Constitution la disposition législative encadrant les prélèvements de sang de cordon ou de placenta à la naissance d’un enfant, réservés en France aux dons anonymes et gratuits. Le Conseil constitutionnel était saisi par le Conseil d’État d’une question prioritaire de constitutionnalité posée par la société Cryo-Save, une banque privée de conservation de cellules qui se présente comme « leader en Europe » dans son domaine.

La disposition contestée L. 1241-1 du code de la santé publique (issue de la loi bioéthique du 7 juillet 2011) indique que les cellules du sang de cordon peuvent être prélevées à des seules fins scientifiques ou thérapeutiques, en vue d’un don anonyme et gratuit. Par dérogation, le don peut être dédié à l’enfant né ou aux frères et sœurs de cet enfant en cas de nécessité thérapeutique avérée et dûment justifiée lors du prélèvement. En dehors de cette dérogation, l’utilisation autologue ou intrafamiliale des cellules de sang de cordon ou du placenta est donc interdit. Le Conseil constitutionnel estime qu’il ne peut substituer son appréciation à celle du législateur. Récemment, le Comité national d’éthique s’est prononcé en faveur de banques privées à « caractère familial et solidaire ».

S. H.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add
Démission du directeur de l’AP-HM : « Si j’avais eu le sentiment d’être davantage soutenu... »-1

Démission du directeur de l’AP-HM : « Si j’avais eu le sentiment d’être davantage soutenu... »

La démission soudaine du directeur général de l’Assistance publique-Hôpitaux de Marseille (AP-HM), Jean-Jacques Romatet, a résonné comme un coup de tonnerre dans un contexte local tendu de fronde médicale et sociale contre le... Commenter

Prostitution : associations et gouvernement s’offusquent du rétablissement du délit de racolage

Les associations et la ministre de la Santé, Marisol Touraine, dénoncent l’adoption par un Sénat, marqué à droite, de la proposition de loi... Commenter

Dans la ville rose, des médecins voient rouge et s’adressent à Catherine Lemorton

À l’appel de la CSMF 31, plusieurs syndicats ont déposé mardi une motion commune contre la loi de santé à la permanence de la députée social... 3

Loi de santé : suivez les débats au fil de l'eau

Loi de santé : suivez les débats au fil de l'eau-1

Les députés ont entamé mardi 31 mars l'examen du projet de loi de santé de Marisol Touraine. Votes, réactions des politiques, des médecins... Commenter

Tiers payant imposé, temps médical perdu, méthode : les radicaux de gauche épinglent Touraine

Ophtalmologiste et députée du Lot, Dominique Orliac.

Ce n’est pas une entaille dans la majorité mais une mise en garde assez directe sur la méthode et sur le fond. Lors de la discussion... 7

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

loisirs

Festival, Voyage, Restaurant... Retrouvez tous les choix de la rédaction

Consulter