Un cas de vache folle aux États-Unis : les autorités sanitaires se veulent rassurantes | Le Quotidien du Médecin
Brève

Un cas de vache folle aux États-Unis : les autorités sanitaires se veulent rassurantes

27.04.2012

L’Agence fédérale américaine des produits alimentaires et des médicaments (FDA) a indiqué dans un communiqué être « confiante dans l’efficacité des garde-fous existants pour empêcher la propagation de l’encéphalopathie spongiforme bovine (ESB) par les aliments destinés au bétail ». Le ministère de l’Agriculture américain (USDA) a pour sa part confirmé le cas détecté sur une vache laitière du centre de la Californie et a affirmé qu’à « aucun moment (la vache) n’a présenté un danger pour la chaîne alimentaire ou la santé publique », l’animal n’étant pas destiné à la boucherie ou à être utilisé pour produire des farines pour le bétail.

La FDA rappelle aussi que toutes les études scientifiques indiquent que l’ESB ne peut pas se transmettre par le lait des vaches. Depuis l’annonce du cas, certains pays comme la Corée du Sud a annoncé une suspension de la vente de bœuf en provenance des États-Unis. L’Union européenne n’envisage pas de restrictions particulières après la détection « du premier cas de vache folle aux États-Unis en six ans », a précisé la Commission européenne.

En France, depuis juillet 2011, tous les bovins de plus de 72 mois entrant dans la chaîne alimentaire subissaient un test rapide de détection de l’ESB. Depuis 1991, 1020 cas d’ESB ont été confirmés en France dont 3 en 2011.

 Dr L. A.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Prépas privées en PACES : un reportage de TF1 suscite la colère des carabins

tf1

De nombreux étudiants et membres de l'association des étudiants en médecine de France (ANEMF) ont exprimé leur mécontentement sur Twitter... 1

Alopécie auto-immune : premier (petit) essai concluant avec les inhibiteurs de JAK

alopecie

L'effet des inhibiteurs de JAK sur la repousse des cheveux est décrit depuis quelques années. En testant le ruxolitinib dans un petit essai... Commenter

À Marseille, les cadres du SML célèbrent l'esprit libéral et applaudissent... Jérôme Marty !

sml

« Nous sommes le seul syndicat encore libéral ». C'est par ces mots que le Dr Éric Henry, président du Syndicat des médecins libéraux (SML),... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter