Les diabétiques hongrois non observants seront punis
Brève

Les diabétiques hongrois non observants seront punis

23.04.2012

Pour réduire les dépenses de santé, le gouvernement conservateur hongrois vient de décider, par un décret paru dans le « Journal officiel » ce lundi, que les diabétiques qui n’observeraient pas strictement leur régime n’auraient pas accès aux meilleurs traitements subventionnés. Pour le savoir, les malades (500 000 en Hongrie) devront se soumettre chaque trimestre, à partir du 1er juillet, à un test sanguin spécifique contrôlant leur consommation d’hydrates de carbone. Si leur taux de glucose dépasse 2 fois dans l’année les limites fixées par décret, ils se verront interdire l’accès à l’insuline analogue, et devront se contenter de traitements à base d’insuline humaine moins performants, et provoquant plus d’effets secondaires. La subvention de l’État sera en outre réduite. « Pour les diabétiques assujettis à des traitements intensifs, l’utilisation du médicament n’est financièrement justifiable à long terme seulement si la concentration de glucose reste conforme aux valeurs stipulées par le décret », peut-on lire dans le « J. O. » Seuls les mineurs et les personnes souffrant d’une forme sévère de diabète seront exemptés de la sanction.

Le gouvernement de Viktor Orban a de son côté justifié ce décret en février dernier en déclarant que « les médicaments des diabétiques coûtaient 30 milliards de forints (100 millions d’euros) et qu’il était inutile de gaspiller l’argent des contribuables pour des gens qui ne coopéraient pas avec leur médecin ».

Le député socialiste Andras Nemény avait répondu en condamnant la « politique sociale du gouvernement synonyme de misère pour les pauvres ».

Le premier journal hongrois « Nepszabadsag » a dénoncé immédiatement ce lundi la punition des « diabétiques fautifs », qui, loin d’être indisciplinés, ne peuvent pas financièrement acheter les aliments diététiques modernes.

 C. G. (avec AFP)
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Épilepsie : l'ANSM alerte sur le risque de décès liés à l'utilisation hors AMM du Prodilantin

ansm

L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) met en garde les médecins des services d'urgence, de... 1

Calomniée mais confortée, l'interne Sabrina Ali Benali s'explique

Sabrina Ali Benali

Sa vidéo postée sur Facebook le 11 janvier a été vue 11 millions de fois. Un record. L’interne Sabrina Ali Benali y interpelle la ministre... 60

Primaire à gauche : pleins feux sur la santé, la protection sociale et les mutuelles !

debat

Jeudi soir, la première demi-heure du troisième débat de la primaire à gauche a montré à quel point la santé et la protection sociale sont... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter