Le Dr Delajoux attaque Me Olivier Metzner en diffamation
Brève

Le Dr Delajoux attaque Me Olivier Metzner en diffamation

13.04.2012

L’avocat du Dr Stéphane Delajoux a demandé hier, jeudi 12 avril, au tribunal correctionnel de Paris de condamner pour diffamation Me Olivier Metzner, pour avoir eu des propos déplaisants à son égard à la suite de l’intervention qu’il avait réalisée sur Johnny Hallyday fin 2009. Le 11 septembre 2009, à la sortie d’une audience, l’avocat avait notamment déclaré, « il s’intéresse beaucoup à l’argent et à son vedettariat, plus qu’à la santé des vedettes qu’il soigne ». Me Metzner était alors le conseil de l’Ordre des médecins, et ses propos avaient été repris par plusieurs sites internet, en particulier lorsqu’il avait également ajouté : « pour le conseil de l’Ordre, il ne va plus exercer. » Stéphane Delajoux, qui juge ces propos diffamatoires, lui réclame 50 000 euros de dommages et intérêts.

À l’audience, le parquet a estimé qu’Olivier Metzner pouvait bénéficier d’une relaxe partielle pour la première phrase, mais a jugé au contraire que l’avocat pénaliste n’avait pas été suffisamment prudent quant à la seconde. La décision a été mise en délibérée au 31 mai.

En novembre 2009, Johnny Hallyday, souffrant d’une hernie, avait été opéré par le Dr Stéphane Delajoux. Quelques jours après sa sortie, il avait dû retourner à la clinique où le médecin avait dû réintervenir. Le lendemain de cette deuxième intervention, le chanteur avait pris l’avion pour Los Angles et avait dû être hospitalisé en urgence et placé en coma artificiel suite à une infection. Jean-Claude Camus, le producteur de l’époque du chanteur, avait qualifié l’intervention subie à Paris de bâclée.

Les avocats de Johnny Hallyday avaient saisi le Conseil de l’Ordre des médecins en mars 2011. Le rocker accusait le chirurgien d’avoir manqué de rigueur. Le chirurgien affirmait avoir informé Johnny de ce qui s’était produit pendant l’opération et des dangers qu’il courait en voyageant.

En février 2012, un accord global a finalement été signé mettant un terme à l’action engagée par le chanteur et ses assureurs contre le Dr Delajoux.

C. R.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Emmanuel Macron veut doubler le nombre de maisons de santé d'ici à 2022

macron

Emmanuel Macron a dévoilé ce vendredi le cadrage économique et budgétaire de son projet présidentiel, promettant 60 milliards d'euros... 18

Successeur, recrutement : des médecins ou des communes s'en remettent à Facebook

successeur

Quand les généralistes ne savent plus à quel saint se vouer pour trouver un successeur, ou quand des maires ne trouvent pas la perle rare... Commenter

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans-1

Le Syndicat national des pédiatres français (SNPF) demande l'instauration de consultations obligatoires de dépistage et de prévention aux... 15

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter