En Argentine, un nourrisson déclaré mort-né ne l’était pas
Brève

En Argentine, un nourrisson déclaré mort-né ne l’était pas

10.04.2012

Un bébé de sexe féminin déclaré mort-né a été retrouvé vivant douze heures plus tard à la morgue, a déclaré ce mardi un responsable de la Santé de la province du Chaco, dans le nord-est de l’Argentine.

C’est grâce à l’insistance de la mère qui désirait le revoir à l’hôpital Perrando, à Resistencia (capitale du Chaco), que le bébé a pu être retrouvé vivant, a expliqué le sous-secrétaire à la Santé Rafael Sabatinelli. « Chaque membre du personnel impliqué dans ce qui est arrivé a des responsabilités et devra rendre des comptes », a prévenu Rafael Sabatinelli, annonçant l’ouverture d’une enquête.

« Je suis allée, la nuit, avec mon époux, trouver le petit cercueil », a pour sa part raconté à la presse la mère, Analia Bouter. Soudain, j’ai entendu un gémissement : elle était couverte d’une fine couche qui ressemblait à de la rosée. »

Le directeur de l’hôpital, Jose Luis Meirino, a avancé un début d’explication : le bébé « aurait pu souffrir d’une hypothermie et ce phénomène l’aurait préservé ». Les parents, qui comptaient appeler l’enfant Luciana Abigail, l’ont rebaptisé « Luz Milagros » (des prénoms espagnols de la tradition catholique : « Lumière » et « Miracles »).

Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Emmanuel Macron veut doubler le nombre de maisons de santé d'ici à 2022

macron

Emmanuel Macron a dévoilé ce vendredi le cadrage économique et budgétaire de son projet présidentiel, promettant 60 milliards d'euros... 17

Successeur, recrutement : des médecins ou des communes s'en remettent à Facebook

successeur

Quand les généralistes ne savent plus à quel saint se vouer pour trouver un successeur, ou quand des maires ne trouvent pas la perle rare... Commenter

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans-1

Le Syndicat national des pédiatres français (SNPF) demande l'instauration de consultations obligatoires de dépistage et de prévention aux... 12

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter