Mediator : Servier dément toute perquisition à son siège
Brève

Mediator : Servier dément toute perquisition à son siège

14.03.2012

Dans un communiqué, les laboratoires Servier démentent avoir fait l’objet d’une perquisition mardi à leur siège social de Suresnes, dans le cadre d’une enquête de la justice pour détournement de preuves dans l’affaire du Mediator. « Aucune perquisition n’a eu lieu au siège du groupe à Suresnes contrairement à ce qui avait été annoncé par une dépêche d’agence », indique le laboratoire.

Servier confirme cependant que des salariés de son groupe « ont été questionnés mardi 13 mars sur les procédures de destruction de documents dans l’entreprise », à la suite de déclarations d’un ancien salarié faisant état de destruction de documents. « Les entretiens (entre la police et les salariés) se sont déroulés au commissariat de Nanterre, précise Servier, échelonnés dans l’après-midi jusqu’en début de soirée. Les derniers entretiens se sont terminés à 23 heures ».

Selon le laboratoire, les destructions de documents incriminées sont à mettre au compte du récent déménagement de son siège social à Suresnes : « Le secteur pharmaceutique est un secteur concurrentiel où la destruction de documents de travail est réalisée quotidiennement pour des raisons de confidentialité », conclut-il.

 H.S.R.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Emmanuel Macron veut doubler le nombre de maisons de santé d'ici à 2022

macron

Emmanuel Macron a dévoilé ce vendredi le cadrage économique et budgétaire de son projet présidentiel, promettant 60 milliards d'euros... 18

Successeur, recrutement : des médecins ou des communes s'en remettent à Facebook

successeur

Quand les généralistes ne savent plus à quel saint se vouer pour trouver un successeur, ou quand des maires ne trouvent pas la perle rare... Commenter

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans-1

Le Syndicat national des pédiatres français (SNPF) demande l'instauration de consultations obligatoires de dépistage et de prévention aux... 15

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter