Le DMP coûte cher et se fait attendre, selon Gérard Bapt (PS)
Brève

Le DMP coûte cher et se fait attendre, selon Gérard Bapt (PS)

12.03.2012

Alors que l’ASIP-Santé (Agence des systèmes d’information partagés de Santé) doit faire officiellement le point ce jeudi 15 mars sur les avancées du DMP (dossier médical personnel), le député socialiste Gérard Bapt rend publique une lettre ouverte à Nora Berra, secrétaire d’État à la Santé.

Dans ce courrier très critique, il déplore le coût du déploiement du DMP, qui atteint selon lui près de 200 millions d’euros pour 39 000 dossiers créés au 1er janvier 2012. « Un projet industriel engageant aussi lourdement les finances publiques me semble devoir répondre à des exigences précises pour éviter qu’il ne dérive sans fin vers un gouffre financier », écrit le député socialiste.

Gérard Bapt souhaite que « soit donnée une nouvelle chance pour les systèmes d’information de santé dans un cadre décentralisé et partagé par tous les acteurs » plutôt que de poursuivre dans la voie de la centralisation qui, selon lui, « sera très probablement aussi inefficace que coûteuse ».

 H.S.R.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
12.03.2012 à 23h27

« Oui, vive la clé USB, en attendant que la puce Vitale contienne plus de données. »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Emmanuel Macron veut doubler le nombre de maisons de santé d'ici à 2022

macron

Emmanuel Macron a dévoilé ce vendredi le cadrage économique et budgétaire de son projet présidentiel, promettant 60 milliards d'euros... 17

Successeur, recrutement : des médecins ou des communes s'en remettent à Facebook

successeur

Quand les généralistes ne savent plus à quel saint se vouer pour trouver un successeur, ou quand des maires ne trouvent pas la perle rare... Commenter

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans-1

Le Syndicat national des pédiatres français (SNPF) demande l'instauration de consultations obligatoires de dépistage et de prévention aux... 12

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter