Selon un sondage Celtipharm-Impact, médecins et pharmaciens votent Sarkozy au premier tour
Brève

Selon un sondage Celtipharm-Impact, médecins et pharmaciens votent Sarkozy au premier tour

21.02.2012

Nicolas Sarkozy arrive en tête des intentions de vote au premier tour de la présidentielle chez les médecins et chez les pharmaciens, selon un sondage de l’institut CTPM-FR du portail Internet Celtipharm pour les revues « Impact Pharmacien » et « Impact Médecine », publié ce mardi.

Avec 27 % d’intentions de vote parmi les deux professions, le candidat sortant accroît ainsi son score par rapport à la première vague du sondage, de trois points chez les médecins et de quatre points chez les pharmaciens.

Lors de la première vague, réalisée entre fin décembre et début janvier, le président du MoDem François Bayrou était en tête au premier tour. Il arrive désormais en deuxième position dans les intentions de vote des pharmaciens (26 %, - 2 points) devant François Hollande (22 %, + 1 point), mais, chez les médecins, le candidat centriste et celui du PS font jeu égal (26 %). La candidate du Font national Marine Le Pen perd du terrain (- 2 points) tant chez les médecins (13 %) que chez les pharmaciens (16 %).

Au second tour, François Bayrou l’emporte chez les pharmaciens, face à Nicolas Sarkozy comme face à François Hollande (avec respectivement 53 %, - 5 points, et 58 % des voix, - 1 point). Chez les médecins, face au candidat socialiste, François Bayrou l’emporte aussi avec 52 % des voix (- 1 point) mais fait jeu égal à 50 % face à Nicolas Sarkozy, qui gagne ainsi 3 points.

En cas de duel Sarkozy/Hollande, le président sortant l’emporte à 53 % chez les médecins (+ 3 points) et à 58 % chez les pharmaciens (+ 4 points).

Le sondage a été réalisé par Internet et par téléphone du 6 au 13 février auprès d’échantillons représentatifs en termes de localisation géographique, genre et âge, de 1 011 pharmaciens titulaires d’officine et 1 517 médecins.

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
21.02.2012 à 19h31

« Nicolas Sarkozy n'a pas repris actuellement la totalité des intentions de vote des médecins qui avaient voté pour lui en 2007. Il paye les conséquences de la crise et des 35 heures qui paralysent l Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

En Bretagne, Benoît Hamon au chevet de praticiens et soignants surmenés

Hamon et Jean-Louis Even

Benoît Hamon, candidat socialiste à l’élection présidentielle, a affiché ce mercredi sa volonté de réduire les inégalités en matière... Commenter

Coup d'envoi du sport sur ordonnance : « passer de 300 à 60 000 médecins prescripteurs », souhaite Valérie Fourneyron

Valérie Fourneyron

Près de cinq ans après sa mise en place « expérimentale » à Strasbourg, la prescription de Sport Santé sur Ordonnance (SSO) est devenue le... 7

Tarifs hospitaliers : les fédérations redoutent une contrainte financière « insoutenable »

hôpital

Mieux vaut prévenir que guérir : les tarifs officiels ne sont pas encore arbitrés mais l'ensemble des grandes fédérations hospitalières... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter