Rupture de stock pour Vfend 200 mg et Ancotil 1 %
Brève

Rupture de stock pour Vfend 200 mg et Ancotil 1 %

17.02.2012

La spécialité Vfend 200 mg (voriconazole), poudre pour solution pour perfusion, indiquée notamment dans le traitement des aspergilloses invasives, pourrait faire défaut courant mars. Le fabricant, Pfizer, précise que cette situation ne concerne pas les formes orales de Vfend, et demande aux professionnels de santé de réserver dès à présent les prescriptions de cette poudre pour solution pour perfusion « aux situations de l’AMM pour lesquelles les alternatives thérapeutiques ne peuvent être envisagées ».

De son côté, le laboratoire Meda informe qu’Ancotil 1 %, solution pour perfusion indiquée notamment dans les mycoses systémiques sévères à germes sensibles, est également en rupture de stock depuis le 28 janvier dernier. Meda précise que l’Ancotil 500 mg (en comprimés) n’est pas concerné par cette rupture et reste disponible. « Son absorption digestive est bonne (90 %), précise le fabricant, aussi la forme injectable doit être réservée aux situations où l’administration par voie orale est impossible ».

Meda espère un retour à la normale à l’horizon de début mars.

 H.S.R.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
17.02.2012 à 21h14

« Je pense que les grossistes sont de purs accrocs au fric et qu'il serait grand temps de leurs imposer à eux aussi des contraintes de stockage pour notre pays. »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Emmanuel Macron veut doubler le nombre de maisons de santé d'ici à 2022

macron

Emmanuel Macron a dévoilé ce vendredi le cadrage économique et budgétaire de son projet présidentiel, promettant 60 milliards d'euros... 18

Successeur, recrutement : des médecins ou des communes s'en remettent à Facebook

successeur

Quand les généralistes ne savent plus à quel saint se vouer pour trouver un successeur, ou quand des maires ne trouvent pas la perle rare... Commenter

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans-1

Le Syndicat national des pédiatres français (SNPF) demande l'instauration de consultations obligatoires de dépistage et de prévention aux... 16

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter