Anti-rides : autorisation limitée pour les chirurgiens-dentistes
Brève

Anti-rides : autorisation limitée pour les chirurgiens-dentistes

16.02.2012

Les chirurgiens-dentistes peuvent se rassurer, ils pourront finalement pratiquer, dans certains cas, des injections anti-rides autour de la bouche. Le cabinet du ministre de la Santé l’a confirmé : « Iln’est pas du ressort des chirurgiens-dentistes de combler les rides du visage. Pour autant, ils peuvent être amenés à utiliser l’acide hyaluronique dans le cadre d’un traitement prothétique. »

Nora Berra, la secrétaire d’État à la Santé, avait annoncé en début de semaine que les chirurgiens-dentistes ne pourraient plus pratiquer ce genre d’interventions, ce qui avait provoqué un tollé dans la profession. Lors d’une réunion avec le cabinet du ministre, le président de l’Ordre, Christian Couzinou, avait plaidé le fait que les praticiens étaient parfois amenés à utiliser de l’acide hyaluronique, dans le cadre d’un travail de réhabilitation de l’apparence de la zone extra-buccale. C’est un cas de figure qui peut se présenter lorsqu’un chirurgien-dentiste pose des prothèses dentaires à une personne édentée depuis des années. Il peut être amené à finir le travail en injectant des produits de comblement dans les lèvres. L’Ordre des chirurgiens-dentistes a précisé que le cabinet de Xavier Bertrand s’était engagé en ce sens dans un courrier formel, signé par les directeurs généraux de la Santé et de l’Offre de soins.

C. R.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Emmanuel Macron veut doubler le nombre de maisons de santé d'ici à 2022

macron

Emmanuel Macron a dévoilé ce vendredi le cadrage économique et budgétaire de son projet présidentiel, promettant 60 milliards d'euros... 18

Successeur, recrutement : des médecins ou des communes s'en remettent à Facebook

successeur

Quand les généralistes ne savent plus à quel saint se vouer pour trouver un successeur, ou quand des maires ne trouvent pas la perle rare... Commenter

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans-1

Le Syndicat national des pédiatres français (SNPF) demande l'instauration de consultations obligatoires de dépistage et de prévention aux... 16

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter