PIP : une association de femmes attaque le ministère en justice
Brève

PIP : une association de femmes attaque le ministère en justice

09.02.2012

La principale association des porteuses de prothèses mammaires PIP, l’association PPP, va attaquer le ministère de la Santé devant la justice administrative pour inégalité de traitement, faute de bénéficier d’un fonds d’indemnisation. Une requête devant le tribunal administratif de Paris à l’encontre du ministre de la Santé, Xavier Bertrand, devrait être déposée dans les prochains jours. « En effet, nous nous trouvons face une discrimination dans le traitement des victimes de produits de santé », affirme l’association dans un communiqué. « La mise à jour de dysfonctionnements de l’AFSSAPS lors de l’enquête diligentée par le ministre de la Santé dans le dossier dit Mediator a conduit ce dernier à prendre les dispositions législatives et réglementaires afin que soit mis en place un fonds d’indemnisation des victimes », rappelle l’association des Porteuses de prothèses PIP. « Or, de tels dysfonctionnements ont été de nouveau révélés récemment dans le dossier dit des prothèses PIP ». L’association s’insurge contre « l’absence d’égalité de traitement des victimes (...) qui se voient exclues de tout système d’indemnisation au titre de la solidarité nationale ». Le 1er février, un rapport de la Direction générale de la santé et de l’Agence des produits de santé (AFSSAPS) soulignait « la tromperie de grande ampleur organisée par la société PIP », mais aussi « les faiblesses des systèmes de contrôle et de vigilance ». Selon Me Philippe Courtois, l’un des avocats de l’association PPP, la majorité des porteuses de prothèses PIP n’ont pas les moyens de financer une explantation de leurs prothèses et se trouvent dans les « mêmes difficultés matérielles et morales » que les victimes du Mediator.

S. H.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
10.02.2012 à 09h11

« C'est une erreur de Xavier Bertrand de traiter l'affaire du PIP sous l'angle politique et non médical. Lorsqu'un patient ou une patiente vient dans votre cabinet pour se faire soigner, vous n'allez Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add
vieux

Grippe : premières leçons d'une épidémie précoce Abonné

L'arrivée précoce de la grippe a surpris les professionnels de santé et les hôpitaux. Le virus A(H3N2) circulant touche en majorité les personnes âgées. D'aucuns évoquent déjà l'épidémie de l'hiver 2014/2015 où une surmortalité record avait été observée avec un excès de 18 300 décès. Le Pr Bruno Lina estime qu'il ne s'agit pas d'une « réplique de 2014 ». De plus, la souche circulante est une... 2

Grippe : l'Ordre réclame la vaccination obligatoire des médecins

bouet voeux

Le Conseil national de l'Ordre des médecins (CNOM) est favorable à une vaccination obligatoire des praticiens contre la grippe, et plus... 88

Bilan en demi-teinte des expérimentations d'alternatives à la PACES

paces

Les alternatives à la première année commune aux études de santé (PACES) expérimentées depuis deux ans dans dix facultés ont entraîné une... 1

Jean-Luc Bennahmias (UDE) : « Il faut reconnaître des médecines différentes » Abonné

Jean-Luc Bennahmias (UDE) : « Il faut reconnaître des médecines différentes »-1

Candidat à la primaire sous les couleurs de l'Union des démocrates et écologistes (UDE), Jean-Luc Bennahmias veut désengorger les urgences... 3

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter