Pas de lien entre le 3e suicide et les conditions de travail, selon le CHRU de Lille
Brève

Pas de lien entre le 3e suicide et les conditions de travail, selon le CHRU de Lille

30.01.2012

Selon une enquête diligentée par le CHRU de Lille, le troisième cas de suicide n’avait pas de lien direct avec les conditions de travail. Début janvier, quatre personnels soignants se sont donné la mort, chaque fois hors de leur lieu de travail. Dans les deux premiers cas, ceux d’un homme et d’une femme travaillant dans le service de réanimation neurochirurgicale, des problèmes personnels étaient à l’origine du suicide. Pour le troisième cas, celui d’une aide-soignante en neurochirurgie, une enquête administrative avait été ouverte par la direction de l’hôpital. La jeune femme de 27 ans s’était donné la mort peu après avoir quitté précipitamment son lieu de travail, à la suite d’un entretien d’évaluation. « L’enquête a permis de conclure qu’il n’existait pas de lien direct entre les conditions de travail de l’aide-soignante et son suicide », a déclaré Yvonnick Morice, le directeur général du CHU, lors d’un point presse. Stéphane Jacob, l’un des responsables de l’enquête a ajouté que selon les témoignages de ses collègues, « la jeune femme traversait de grandes difficultés d’ordre personnel, qui étaient importantes et variées ». Il a précisé que « rien ne permet de dire que l’entretien qu’elle a subi ait été l’élément déclencheur ». Selon la direction, il s’agissait d’un entretien classique pour faire le point. « Il avait également pour but d’éclaircir les circonstances de la chute d’un patient, mais il ne s’agissait en aucun cas de prendre d’éventuelles sanctions contre la jeune femme ou de mettre fin à son stage », a souligné le directeur général de l’établissement. Une autre enquête est diligentée pour le quatrième cas de suicide, celui d’un aide-soignant d’une quarantaine d’années.

C. R.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Soutien de Fillon, l'ex-PDG d'Axa se défend d'avoir inspiré son programme Sécu

Henri de Castries

C'était un secret de Polichinelle : l'ancien PDG du groupe d'assurance Axa, Henri de Castries, a rendu public ce mardi son engagement clair... 1

Appel à témoignagesTiers payant obligatoire : ça coince ou pas, vos retours d’expérience ?

1/3

Les médecins n’ont plus le choix. L’obligation du tiers payant sur la part remboursée par la Sécurité sociale est devenue effective le 1er... 54

Avec la salle de consommation à moindre risque, « 8 000 injections n'ont pas eu lieu dans l'espace public », dit le Dr Jean-Pierre Lhomme (Gaïa)

salle shoot

Le 17 octobre 2016, s'ouvrait, dans des locaux attenants à l'hôpital Lariboisière (AP-HP), la salle parisienne de consommation à moindre... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter