Soins funéraires et VIH : le CNS renouvelle sa demande d’une levée rapide de l’interdiction | Le Quotidien du Médecin
Brève

Soins funéraires et VIH : le CNS renouvelle sa demande d’une levée rapide de l’interdiction

13.01.2012
favoritePrint

Réagissant au communiqué du ministère de la Santé admettant la possibilité d’autoriser des actes de conservation invasifs des corps de personnes atteintes de pathologies infectieuses, dont le VIH et les hépatites, le Conseil national du sida « se félicite de l’évolution de la position des pouvoirs publics » et note, avec satisfaction, que le ministère de la Santé, en lien avec le ministère de l’Intérieur, est décidé à encadrer davantage la pratique de la thanatopraxie et donc à renforcer les précautions universelles au bénéfice des personnels des opérations funéraires.

Le CNS invite aussi les pouvoirs publics « à réserver au plus tôt l’ensemble des actes de conservation invasifs à des lieux adaptés (chambre funéraire, chambre mortuaire) dans l’attente d’une définition des conditions adéquates de pratique de la thanatopraxie ».

En outre, le CNS renouvelle sa demande de levée de l’interdiction des soins de conservation pour les personnes décédées infectées par le VIH. « L’autorisation doit intervenir rapidement et s’accompagner d’une révision des certificats de décès qui, outre l’interdiction des soins de conservation, prescrivent la mise en bière immédiate dans un cercueil simple pour les personnes décédées atteintes du sida, en référence à une réglementation pourtant abrogée en 1998 », souligne le conseil.

 Dr L. A.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

État d'urgence dans les lycées : le tabac de la discorde entre les ministres de la Santé et de l'Éducation

LYCEE

Les consignes des ministères de l'Éducation et de la Santé seraient fortement divergentes en ce qui concerne le droit des lycéens à fumer... 6

MERS-CoV : une première autopsie perce à jour des mystères

autopsie

L'autopsie est en déclin, ses enseignements restent parfois irremplaçables. En témoigne la première autopsie d'un patient atteint du... 1

Le futur DES de médecine générale restera fixé à 3 ans et comprendra deux stages en ambulatoire

Le futur diplôme d'études spécialisées (DES) de médecine générale qui doit voir le jour à la rentrée universitaire de 2017 restera fixé à... 5

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter