SAMU-Urgences de France : diminuer le recours aux urgences, une fausse bonne idée
Brève

SAMU-Urgences de France : diminuer le recours aux urgences, une fausse bonne idée

16.12.2011

Le Dr Marc Giroud, président de SUdF (SAMU-Urgences de France), est très remonté contre certaines ARS qui, dans leur plan stratégique régional de santé (PSRS), montrent selon lui leur méconnaissance de la problématique des services d’urgence. Le PSRS de l’ARS d’Île-de-France précise ainsi qu’« il revient à l’ARS de réunir les conditions donnant au dispositif de PDS ambulatoire toute sa place, l’objectif étant de diminuer le recours aux urgences ».

« C’est prendre le problème à l’envers », regrette Marc Giroud pour qui « les ARS veulent régler le problème en agissant sur le robinet plutôt que sur l’évacuation ». Pour le patron de SUdF, l’engorgement des services d’urgences ne se réglera pas en empêchant les patients relevant de la PDS d’y accéder, car ce ne sont pas eux qui les embolisent. Pour lui, le vrai problème, c’est de trouver des lits d’aval pour les patients relevant réellement des urgences. « Le souci, c’est l’organisation des urgences dans l’hôpital », renchérit le Dr François Braun, chef du service des urgences à l’hôpital Bon-Secours de Metz. Une des solutions, selon lui, serait de créer dans les hôpitaux des postes de « gestionnaires de lits, car ça ne doit plus être le problème des urgentistes de gérer cette question ».

SUdF milite pour l’organisation d’Assises des urgences pour faire le point sur ce dossier.

 H.S.R.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Soutien de Fillon, l'ex-PDG d'Axa se défend d'avoir inspiré son programme Sécu

Henri de Castries

C'était un secret de Polichinelle : l'ancien PDG du groupe d'assurance Axa, Henri de Castries, a rendu public ce mardi son engagement clair... 1

Appel à témoignagesTiers payant obligatoire : ça coince ou pas, vos retours d’expérience ?

1/3

Les médecins n’ont plus le choix. L’obligation du tiers payant sur la part remboursée par la Sécurité sociale est devenue effective le 1er... 57

Avec la salle de consommation à moindre risque, « 8 000 injections n'ont pas eu lieu dans l'espace public », dit le Dr Jean-Pierre Lhomme (Gaïa)

salle shoot

Le 17 octobre 2016, s'ouvrait, dans des locaux attenants à l'hôpital Lariboisière (AP-HP), la salle parisienne de consommation à moindre... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter